Nous lançons la Bonne Fabrique au Liban

Il y a une pénurie de médicaments essentiels au Liban

Le salaire moyen libanais est à peine suffisant pour acheter 13 sachets de paracétamol. Les pharmacies sont vides. Apportons notre soutien à ceux qui en ont le plus besoin !

en savoir plus

Nous avons déjà:
19 075 PLN
Nous avons besoin de :
45 000 PLN

Jean a reçu de vous une moto, grâce à laquelle il peut travailler !

République démocratique du Congo

La RDC, le second pays africain en termes de superficie, est plein de paradoxes. D’un côte, il abonde en richesses naturelles (cobalt, cuivre, pétrole, diamants, or…) ; de l’autre, ses habitants sont parmi les nations les plus pauvres du monde. Depuis des décennies, la RDC est plongée dans des conflits à répétition qui sont à l’origine de l’une des crises humanitaires les plus importantes dans le monde.

Infos clés :
  • 77% de la population du pays vit dans une pauvreté extrême avec moins d’1,90 dollar par jour 
  • 16% de la population du pays, ce qui donne environ 13 millions d’individus, a besoin d’aide humanitaire urgente 
  • 13,6 millions de Congolais n’ont pas d’accès aux sources d’eau potable ni aux équipements sanitaires de base 
  • toute la RDC est parsemé de sources de maladies mortelles telles que la rougeole, le paludisme, le choléra ou le virus Ebola 
  • environ 10% de tous les cas mortels du paludisme en Afrique subsaharienne ont été enregistrés en RDC
Dans notre hôpital, on procède annuellement à environ

25 000

procédures médicales
Annuellement, nous prenons en charge environ

8 000

patients atteints de paludisme
En 2020 nos sage-femmes ont assisté à environ

1029

accouchements

02.08.2021

Jean Muhondo dziękuje darczyńcom z Dobrej Fundacji za nowy motocykl, dzięki któremu może pracować

C’est ici !!! Une usine parfumée, le nouvel outil de travail à deux roues de Jean. Au cours de l’éruption volcanique, il a perdu tout ce pour quoi lui et sa femme Devota avaient travaillé dur pendant des années. Aujourd’hui, il y a eu des larmes de bonheur et beaucoup de joie. Jean veut dire merci ! Aksanti !!!

Jean a travaillé comme chauffeur de taxi sur une moto , le moyen de transport le plus populaire en Afrique. Cependant, vivre en ville coûte de l’argent. Il n’a jamais gagné sa maison. Il a loué un petit bâtiment en planches pour 20 $ par mois. L’éruption inattendue du volcan Nyiragongo a incinéré tous leurs biens, leurs plans et leurs rêves.

Depuis plusieurs semaines, les enfants de Devota et Jean vont à l’école. Nous payons leur éducation, nous couvrons la layette pour la nouvelle école à Ntamugenda. Toute la famille bénéficie de soins médicaux. Ils ont reçu de nous des vêtements et de la nourriture. Ils cherchent une maison dans le quartier, et quand ils la trouveront, nous leur paierons le loyer pour les six prochains mois. Hier, nous avons acheté une moto à Jean pour qu’il puisse gagner sa vie pour sa famille.

Merci de nous faire confiance et de nous donner régulièrement des Tope-là 5 !!! ✋ Aujourd’hui, vous avez l’occasion de voir comment ils changent concrètement les histoires des gens !!!