Faisons ensemble …

un JARDAIN !

Il faut développer rapidement la production maraîchère, car il y a de plus en plus de gens intéressés qui en parlent !

Le plan pour les vacances consiste à préparer un autre hectare de terre pour la culture, à créer encore plus d'emplois, à étendre la zone couverte par un système d'irrigation moderne et à démarrer de nouvelles cultures.

en savoir plus

Nous avons déjà:
10 322 PLN
Projet

Investissement vital

Choisissez votre investissement: Placez vote ordre
Choisissez votre investissement:
Nombre de donateurs: 2378 personnes
Partagez

La famine - la Mauritanie et la République démocratique du Congo

Plus de 80 % de la superficie du Mauritanie est occupé par le Sahara. La Mauritanie est l’un des quatre pays les plus vulnérables au changement climatique dans le monde. Même si la population totale de Mauritanie est de 4,4 millions d’individus seulement, elle constitue un exemple type d’un pays en proie à la famine, faute à une économie déficiente et à une production agricole insuffisante.
La RDC, le second pays africain en termes de superficie, est plein de paradoxes. D’un côte, il abonde en richesses naturelles ; de l’autre, ses habitants sont parmi les nations les plus pauvres du monde. Depuis des décennies, la RDC est plongée dans des conflits à répétition qui sont à l’origine de l’une des crises humanitaires les plus importantes dans le monde.

Infos clés:

Mauretanie

  • la Mauritanie est l’un des pays les plus pauvres du monde – dans certaines régions, les habitants doivent survivre avec 1,25 dollar par jour ;
  • en raison du déficit alimentaire, le pays doit importer 70 % de denrées alimentaires nécessaires à sa population ;
  • 21% des enfants mauritaniens âgés de moins de 5 ans souffrent d’une sous-nutrition chronique;
  • en période sèche, dont la durée peut atteindre 6 mois, 26,8% de la population locale est confrontée à l’insécurité alimentaire

la République démocratique du Congo

  • environ 15,6 millions – 18% de Congolais souffrent de la faim
  • 3,4 millions d’enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition aiguë
  • 41,8% des millions d’enfants de moins de 5 ans sont rabougris
  • 63,2% des enfants de moins de 5 ans ainsi que 41% des femmes entre 15 et 49 ans ont une forme d’anémie
dans les deus pays joints nous avons sauvé env.

1350

enfants de la famine en 2019
Les deux centres reçoivent env.

200

enfants par semaine
Aide alimentaire

Rejoignez-nous pour voir par vous-même que ça vaut bien le coup d’investir dans une vie

Devenez un investisseur vital et obtenez votre certificat. Unissons nos efforts pour sauver des enfants de la maladie de famine !

« Le fait que, chaque année, des dizaines de millions d’hommes, femmes et enfants meurent de faim est la plus grande honte de notre centenaire. Chaque cinq secondes, un enfant de moins de dix ans meurt à cause de la famine, cela sur la planète qui regorge de richesses » Jean Ziegler (ancien Rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation).

La faim provoque en premier lieu un affaiblissement général du corps qui ôte au malade toute volonté de chercher de l’aide. Pour y remédier, nous prenons en charge des enfants affamés dans nos deux centres d’aide alimentaire africains – situés l’un dans le village de Ntamugenga, en République démocratique du Congo et l’autre à Kaédi, en Mauritanie.

En République démocratique du Congo, chaque semaine nous prenons en charge environ 100 mineurs atteints de malnutrition ou de maladie de famine. L’année dernière, nous avons guéri 1000 petits patients souffrant de malnutrition. Notre centre d’aide alimentaire est l’établissement le plus efficace dans le domaine dans toute la province du Nord-Kivu.

L’établissement de Kaédi est plus petit. Ses deux employés s’occupent d’une centaine d’enfants par semaine. L’année dernière, ils ont contribué à sauver de la maladie de famine 354 petits patients.

Le nombre des mineurs affamés que nous prenons en charge dans notre établissement n’arrête pas d’augmenter. La cause : une crise généralisée dans les deux régions en question. En RDC, une nouvelle guerre risque d’éclater à tout moment. Seuls les bandits et les rebelles y trouvent leur compte. En même temps, les citoyens lambda innocents souffrent de la misère et de l’insécurité. En Mauritanie, le changement climatique débouche sur le déficit d’eau permanent et, par conséquent, rend la production agricole largement insuffisante.

Si l’aide alimentaire à destination des enfants affamés est notre priorité, nous nous focalisons également sur les efforts à long terme en apprenant aux parents des bases d’agriculture et de diététique. De cette façon, nous espérons éviter de nouveaux cas de malnutrition infantile. Pour y remédier, nous fournissons aux familles de nos protégés des provisions qui doivent leur servir les jours qu’ils passent à domicile. L’année dernière, nous avons appris comment se nourrir corréctement et comment cultiver un potager à 860 adultes. En même temps, notre équipe d’infirmiers rend des visites régulières à nos patients à leurs domiciles. Les contrôles sont inopinés ce qui permet de vérifier si leurs parents ou autres proches suivent les recommandations du personnel du centre. On vérifie notamment si les adultes profitent du savoir-faire acquis pour aménager des potagers près de leurs habitations, ce qui leur permettrait de diversifier le régime de toute la famille. Les infirmiers vérifient également si les vivres offerts aux parents sont effectivement servis aux enfants afin que ceux-ci puissent finalement oublier pour de bon ce que c’est d’avoir faim. Ils pèsent et examinent les enfants et, avant de partir, préviennent les parents d’un nouveau contrôle inopiné à venir.

 

Comment réaliser un investissement vital ?

Dans la fenêtre, choisissez l’un des montants d’investissement disponibles. En faisant votre choix, vous vous engagez à « investir » pendant une année le montant de votre choix dans la vie de nos protégés.

Méthode 1 : versement de l’intégralité de votre investissement en un virement – le montant de votre investissement annuel nous sera versé en un seul virement.

Méthode 2 : virements mensuels d’un montant de votre choix – en choisissant cette méthode, vous avez deux options : activer un virement automatique permanent ou réaliser votre virement mensuel vous-même . Veuillez trouver ci-dessous nos coordonnées bancaires :

Fundacja Dobra Fabryka (Fondation La Bonne Fabrique)
ul. Pomiechowska 47/14
04-694 Warszawa, Polska

Santander Bank. Par virement bancaire en:
– PLN: PL45 1090 1883 0000 0001 2390 7365
– EUR: PL84 1090 1883 0000 0001 2398 7852
– USD: PL46 1090 1883 0000 0001 2398 7857
– GBP: PL96 1090 1883 0000 0001 2407 2220
Code SWIFT (BIC): WBKPPLPP

Motif du virement:
Inwestycja Życia (« Investissement vital » en VF) + votre nom et prénom »

Des dons réguliers permettent à l’établissement de poursuivre tranquillement ses activités.

En vous engageant à réaliser des investissements vitaux, vous rejoignez une élite de bienfaiteurs qui, d’une façon très tangible, luttent contre la famine dans le monde et sauvent des dizaines de jeunes vies chaque mois.

En signe de notre reconnaissance, nous vous ferons parvenir un certificat d’investissement personnalisé, preuve noir sur blanc de votre générosité et votre détermination dans la lutte pour un monde meilleur : celui oùil n’y aura plus d’enfants affamés et oùla famine, qui les empêche de vivre une enfance heureuse ou qui même leur ôte la vie, sera éradiquée une fois pour toutes.