Famine en Mauritanie. Nous venons au secours des enfants !

Ne laissez pas un autre enfant mourir de faim

Au centre de nutrition de Kaédi, pour la première fois depuis longtemps, un bébé de plusieurs mois n'a pu être sauvé. La petite Mariam nous a été confiée trop tard. Le nombre d'enfants affamés ne cesse d'augmenter ! Nourrissez un enfant affamé avec nous !

en savoir plus

Nous avons déjà:
10 365 PLN
Nous avons besoin de :
10 000 PLN

L'école à Dakar, ce n'est pas que des cours professionnels

Sénégal

Le Sénégal est un pays en Afrique occidentale bordé par l’océan Atlantique qui a déclaré son indépendance de la France le 4 avril 1960. Même s’il s’agit de l’un des pays africains les plus stables politiquement parlant, il fait partie des pays les moins développés du monde. Presque la moitié du pays est occupée par des terres arables mais la culture des plantes alimentaires y est rendue très difficile par des anomalies climatiques à répétition. La température maximale sur le territoire sénégalais a été enregistré à Matam : 48,8 °C.

Infos clés:
  • 38% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté (avec moins de 1,90 dollar par jour) ;
  • le pourcentage des Sénégalais professionnellement actifs est de 50,6% ;
  • 44% de la population professionnellement active travaille dans l’agriculture ;
  • seulement 13,9% des Sénégalais âgés de plus de 25 ans poursuivent leur scolarité au-delà de l’école primaire ;
  • le pourcentage d’alphabétisation des jeunes âgés entre 15 et 24 ans est de 69,8%
Nous finançons l’éducation de

56 filles

et jeunes femmes dans une école professionnelle à Dakar

100%

des diplômées trouvent un emploi dans leur domaine de prédilection

20.12.2021

Jeannette est diplômée d’une école pour filles à Dakar soutenue par la Bonne Fabrique il y a plus de deux ans. Malgré les nombreuses opportunités de carrière qui s’offrent à elle, elle a décidé de rester avec nous. « Je ne peux pas imaginer travailler ailleurs. Enfin, je peux rembourser toutes les bonnes choses que j’ai reçues et utiliser les compétences que j’ai acquises ici pour soutenir l’endroit qui m’a tout donné », confie Jeannette avec émotion.

Il y a eu de grands changements dans la vie de Jeannette depuis l’obtention de son diplôme. Elle a fondé une famille et il y a trois mois, elle est devenue une maman heureuse de la petite Eva. Elle et son mari ont loué un appartement à Dakar afin que Jeannette et sa fille puissent se rendre à l’école tôt chaque matin. « Les trajets quotidiens difficiles sont compensés par la joie de travailler sur mes projets culinaires », confie Jeannette en souriant.

Chaque jour à l’aube, Jeannette et sa camarade d’école Emily arrivent au Foyer pour s’approvisionner de la boutique avec les ingrédients dont elles ont besoin pour préparer de délicieux repas. – Dès le premier jour, nos sandwichs, snacks et cafés parfumés sont populaires. Mais depuis que Jeannette a introduit son propre « repas du jour » composé de fruits de mer, de viande et de légumes servis avec du riz au menu, la boutique n’a jamais été vide », déclare fièrement sœur Eva, la gérante du Foyer.

La pauvreté, le manque d’espoir d’une éducation et plus tard d’une vie digne et normale, tout cela ne reste aujourd’hui qu’un vague souvenir pour Jeannette. Merci à vous ! C’est votre soutien qui a donné à Jeannette tout ce dont elle avait besoin pour changer de statut social, réaliser ses rêves de fonder une famille et entreprendre avec confiance une vie indépendante.

L’école de Dakar, ce n’est pas seulement des cours de professionnalisation ou d’apprentissage des affaires, c’est avant tout une école de la vie, grâce à laquelle nos élèves apprennent que peu importe la pauvreté de leur milieu, ils méritent une bonne éducation et un travail décent.

Offrez à plus de filles une étincelle qui enflammera leur ambition et les aidera à devenir indépendantes. Financez une journée d’éducation à l’école de Dakar ! Vous pouvez trouver le lien pour apporter votre soutien dans les commentaires sous cet article.

<-- ActiveCampaign Monitor Code -->