A la Bonne Fabrique, nous produisons du bien non seulement à Noël

Liban

Intensifiée depuis octobre 2019, la crise politique et économique conduit le Liban au bord de la faillite. La situation tragique a été exacerbée par une gigantesque explosion de produits chimiques stockés dans le port de Beyrouth. La classe moyenne a pratiquement cessé d’exister. Les citoyens éduqués fuient l’hyperinflation, la hausse du chômage, les coupures d’électricité et les pénuries de carburant.

Infos clés:
  • Depuis le début de la crise, la livre libanaise a perdu plus de 90 % de sa valeur
  • Les prix des denrées alimentaires ont augmenté de 400 % entre janvier et décembre 2020.
  • Le PIB a baissé de 20,3% (2020)
  • 78% de la population libanaise (3 millions de personnes) vit dans la pauvreté. L’extrême pauvreté a touché 36% de Libanais (1,38 million)
  • il y a une pénurie nationale de médicaments essentiels
  • les coupures prolongées d’électricité et la pénurie de carburant (jusqu’à 20 heures par jour) paralysent la vie quotidienne des Libanais
Nous fournissons des médicaments, de la nourriture et des produits d'hygiène et d'assainissement de base à

260

malades chroniques et démunis

16.12.2021

« Après une tornade, vous savez qu’il ne vous restera plus rien. Vous évaluez l’étendue des dégâts, vous faites un plan, vous recommencez. Au Liban, une tornade traverse nos vies chaque jour » dit Mirna, la créatrice de la campagne Smile in the Box. Cette année, elle offrira des colis de Noël à près de 3000 enfants des familles les plus pauvres.

« Quand nous sommes arrivés au Liban, le dollar coûtait 24 000 livres libanaises au marché noir. En une semaine, il est passé à 29 000. C’est un véritable séisme pour les Libanais. Aucun budget familial n’est à jour plus d’un jour ou deux » déclare Ania Kieniewicz, déléguée de la Bonne Fabrique au Liban.

Les écoles annulent les cours à la journée car, en raison du manque d’électricité, les gens doivent produire leur propre énergie pour le chauffage et l’éclairage avec un générateur diesel inefficace, et les fonds pour le carburant s’épuisent très rapidement. Le dentifrice est passé de 15 000 livres libanaises à 160 000 livres, entraînant une crise d’hygiène. Lorsque l’inflation atteint 1100 %, les produits de base deviennent un luxe.

Ce sera Noël la semaine prochaine. Des vacances très attendues par les enfants aux quatre coins du monde.

Nous sommes au Liban pour aider le Père Noël à réaliser les rêves des plus jeunes Libanais, qui n’ont absolument aucune idée de ce que sont l’inflation et la crise. Comme il sied à de vrais lutins, nous jetons un coup d’œil aux lettres laissées par les enfants décrivant leurs souhaits de Noël. Les lire nous fait monter les larmes aux yeux. Peter, 11 ans, rêve d’une brosse à dents et d’un dentifrice, Joya, 9 ans, de shampoing et des chaussettes.

Grâce à vos Tope-là 5, nous pouvons être là et réaliser les rêves non seulement de ces deux-là, mais de plusieurs centaines d’autres enfants issus des familles les plus pauvres. L’idée de Smile in the Box est simple. Dans une petite boîte de Noël, nous mettons des fournitures scolaires, un jouet, des vêtements, des produits de nettoyage de base et une friandise. Pour la plupart d’entre nous, ce sont de petites choses, mais pour les enfants que Smile in the Box atteint, c’est bien plus qu’ils n’osent rêver.

A la Bonne Fabrique, nous ne produisons pas seulement à Noël. Merci au Tope-là 5, projet dans lequel nous ne demandons que 5 PLN, mais régulièrement – une fois par semaine, vous pouvez réaliser les rêves de Peter, Joya et de nombreux autres enfants merveilleux, qui ne méritaient pas que les adultes ruinent leur monde.

Tope-là 5 aujourd’hui !

Nous créons un foyer sûr pour les enfants solitaires de Zhytomyr

Aide pour Lwiątko

Des bombes sont tombées à Zhytomyr. 55 enfants et membres du personnel ont trouvé refuge à l’école maternelle de Lwiątko, dans l'est de l'Ukraine. L'établissement vivait au jour le jour. Ouvrons ensemble une nouvelle fabrique de bien ici ! Construisons-leur un FOYER sûr, où ils ne seront privés de rien !

en savoir plus

Nous avons déjà:
6 656 EUR
Nous avons besoin de :
6 667 EUR
<-- ActiveCampaign Monitor Code -->