Les résidents du camp ont besoin d’aide

Nous nourrissons les réfugiés à Lesbos !

Les résidents du Camp Moria 2.0 sont confrontés quotidiennement à d'énormes problèmes, mais ceux-ci ne peuvent être résolus s'ils ne soulagent pas d'abord leur faim. Chaque repas que vous achetez augmentera notre capacité. Notre rêve est de pouvoir livrer des repas à tout le monde chaque jour.

en savoir plus

Nous avons déjà:
37 462 PLN
Nous avons besoin de :
38 000 PLN

Solange a rejoint nos étudiants à Bydgoszcz

Rwanda

Le Rwanda est à la fois l’un des pays les plus petits et les plus peuplés du continent africain. La densité de population y est d’environ 463 individus sur 1 km! En raison de son relief, le Rwanda est surnommé « le pays des mille collines » tandis que son histoire mouvementé lui vaut le surnom du « pays des mille problèmes ».

Infos clés:
  • la population du Rwanda est estimé à environ 12 millions d’habitants ;
  • en 1994, le pays a été touché par le génocide de l’ethnie Tutsi – en l’espace de 100 jours, environ 1 million de Tutsis ont été assassinés tandis que 2 millions d’individus ont quitté le pays ;
  • le Rwanda est un pays agricole – les exportations des produits agricoles (café, thé, bananes…) représentent 63 % des revenus des exportations du pays
En 2019, nous assurons les soins palliatifs nécessaires à

35

malades

03.10.2021

Le début du mois d’octobre signifie une étape pour tous les étudiants : la fin des vacances et le retour à l’université. Cette année, les étudiants de notre fondation sœur Kasisi – James et Eva – ont été rejoints à la faculté de médecine de Bydgoszcz par Solange. Elle venait tout droit du Rwanda, où elle s’occupait de patients en hospice depuis deux ans.

Solange a terminé ses études secondaires avec des résultats 100/100 aux examens, mais elle n’a pas reçu de bourse pour étudier la médecine à Kigali. En voyant son engagement et sa prise en charge des patients de l’hospice, nous ne doutions pas que nous devions donner des ailes à ses rêves. Nous avons invité Solange en Pologne.

Bien que très heureux, nous avons laissé Solange à Bydgoszcz légèrement effrayés et abasourdis par la nouvelle réalité. Heureusement, nous avons nos deux autres étudiants de Kasisi sur place, et ils sont déjà passés eux-mêmes par cette étape initiale difficile. Ils lui ont immédiatement proposé leur aide. Voici ce que James nous a écrit à propos de sa rencontre avec Solange :

« Voyant Solange préparer sa première année d’université me rappelle mes premières années en Pologne. Tout était nouveau ! Un nouveau pays, de nouvelles personnes, un nouvel environnement. Je me souviens qu’il m’a fallu un certain temps pour m’habituer à une réalité différente.

Les débuts ne sont jamais faciles, surtout lorsque vous êtes loin de chez vous, de votre famille et de vos amis. Heureusement, nous avons pu faire du tourisme avant que tout notre temps ne soit consommé par nos études. J’ai montré à Solange Bydgoszcz et les beaux endroits tout autour de la ville. Je lui ai également fait découvrir tous les principaux lieux du campus étudiant. Dimanche, nous sommes allés voir Torun. Nous avons eu la chance d’assister à une compétition de kayak qui se tenait par hasard ce jour-là sur la Vistule. C’était très amusant.

L’université commence bientôt, pour moi ce sera la cinquième année, pour Eva la troisième, et Solange commence tout juste son incroyable parcours. Croisons les doigts pour nous trois. Nous vous sommes reconnaissants chaque jour, car ce n’est que grâce à des gens comme vous que notre plus grand rêve se réalise !

<-- ActiveCampaign Monitor Code -->