Ensemble, nous luttons pour un avenir meilleur au Rwanda

Rwanda

Le Rwanda est à la fois l’un des pays les plus petits et les plus peuplés du continent africain. La densité de population y est d’environ 463 individus sur 1 km! En raison de son relief, le Rwanda est surnommé « le pays des mille collines » tandis que son histoire mouvementé lui vaut le surnom du « pays des mille problèmes ».

Infos clés:
  • la population du Rwanda est estimé à environ 12 millions d’habitants ;
  • en 1994, le pays a été touché par le génocide de l’ethnie Tutsi – en l’espace de 100 jours, environ 1 million de Tutsis ont été assassinés tandis que 2 millions d’individus ont quitté le pays ;
  • le Rwanda est un pays agricole – les exportations des produits agricoles (café, thé, bananes…) représentent 63 % des revenus des exportations du pays
En 2023, nous assurons les soins palliatifs nécessaires à

38

malades
Nous finançons l'éducation de

28

enfants de salariés et de patients décédés

25.04.2024

« Mon père est mort parce qu’il savait qu’ils le rattraperaient de toute façon. Il ne voulait pas courir. Il n’en avait pas la force. Il a préféré en finir là où tout a commencé. »

Trente ans se sont écoulés depuis le génocide rwandais. M. aime toujours profondément les chiens, même si les chiens sont rarement considérés comme des amis au Rwanda. Elle se souvient seulement de son chien qui attendait fidèlement près du corps de son père déchiré par une haine folle. Aux yeux du chien, l’espoir ne meurt jamais, même lorsque tout le reste est détruit. À ce jour, M. rembourse sa dette de gratitude pour la fidélité des chiens.

Mais tout le monde n’était pas un diable.

« Pendant deux semaines, nous nous cachions avec mes frères dans une maison où vivaient de bonnes personnes. Ils possédaient une petite maison hors des sentiers battus. La nuit, nous sortions respirer l’air frais. Puis un matin, le visage du propriétaire s’est tourné en terreur. Il est venu et nous a dit de courir immédiatement parce qu’ils venaient pour nous. Je n’oublierai jamais d’avoir couru, sautant par-dessus les corps qui tapissaient la route. Nous n’avons pas pleuré sur eux. Nous avons hurlé de peur pour nous-mêmes. »

« Son frère nous a trahis. Après la guerre, je l’ai rencontré en prison. Je travaillais là-bas pour une organisation qui aidait à libérer les jeunes enfants. Je l’ai aussi aidé à survivre derrière les barreaux, car la prison était une torture inhumaine. Vous ne le souhaiteriez pas à votre pire ennemi ; pendant le génocide, il voulait notre mort, mais je n’ai jamais pu lui souhaiter la mort. »

« La justice n’est pas bonne pour tout. Elle est supposée punir.Comment punir les génocidaires ? De la même manière ? Il faut briser ce cercle vicieux. »

Aide urgente nécessaire

Sauvez la pharmacie pour les plus démunis au Togo

Cette somme permettra d'équiper les étagères de la pharmacie pour la première moitié de l'année. Ania et Mateusz s'occuperont de cela, et ils voleront au Togo en février pour remplir les étagères avec les antibiotiques, les antipaludéens et les analgésiques les plus essentiels. La pharmacie de Saoudé a des vies à sauver. Elle ne peut réussir sans votre soutien.

en savoir plus

Nous avons déjà:
3 420 EUR
Nous avons besoin de :
6 667 EUR