Pensez au Congo aujourd'hui - les combats sont continuellement en cours

République démocratique du Congo

La RDC, le second pays africain en termes de superficie, est plein de paradoxes. D’un côte, il abonde en richesses naturelles (cobalt, cuivre, pétrole, diamants, or…) ; de l’autre, ses habitants sont parmi les nations les plus pauvres du monde. Depuis des décennies, la RDC est plongée dans des conflits à répétition qui sont à l’origine de l’une des crises humanitaires les plus importantes dans le monde.

Infos clés :
  • 77% de la population du pays vit dans une pauvreté extrême avec moins d’1,90 dollar par jour 
  • 16% de la population du pays, ce qui donne environ 13 millions d’individus, a besoin d’aide humanitaire urgente 
  • 13,6 millions de Congolais n’ont pas d’accès aux sources d’eau potable ni aux équipements sanitaires de base 
  • toute la RDC est parsemé de sources de maladies mortelles telles que la rougeole, le paludisme, le choléra ou le virus Ebola 
  • environ 10% de tous les cas mortels du paludisme en Afrique subsaharienne ont été enregistrés en RDC
Dans notre hôpital, on procède annuellement à environ

21 000

procédures médicales
Annuellement, nous prenons en charge environ

7 000

patients atteints de paludisme
En 2021 nos sage-femmes ont assisté à environ

1032

accouchements

28.06.2022

C’est l’une des conversations les plus importantes que j’ai eues ces derniers temps. Sœur Ania Nowakowska et tout le personnel de l’hôpital se tiennent debout dans le Ntamugenga assiégé par les rebelles. Des gens extraordinaires qui affichent le plus haut héroïsme. Ils savent que s’ils devaient partir, l’espoir de centaines de patients hospitalisés et de milliers de réfugiés des villages environnants, qui ne se sentent désormais en sécurité que dans les murs de l’établissement soutenu par La Bonne Fabrique, sera anéanti. On parle moins d’un quart d’heure. En arrière-plan, nous entendons des coups de feu et des explosions. Une balle perdue traverse le plafond d’une des chambres de l’hôpital. Nous ne savons pas ce que les prochaines heures nous réservent, ni combien de temps notre hôpital sera un refuge sûr pour les habitants terrifiés du Nord-Kivu. Nous croyons que le mal ne sera pas autorisé à entrer là où nous avons produit du bien au cours des dernières années.

Pensez au Congo aujourd’hui. Pensez à notre hôpital, à tout son personnel, aux patients et, enfin et surtout, aux missionnaires qui sont constamment en attente. Priez pour eux et soutenez-les de toutes les manières possibles.

Mateusz Gasiński

Aide urgente nécessaire

Aide humanitaire pour Izium

Izium et les villages environnants ont enduré six mois de terreur. Sur un rayon de 100 km, il n'y a pas un seul magasin d'alimentation ouvert. Les habitants comptent sur leurs dernières fournitures cachées et, plus encore, sur l'espoir qu'ils s'en sortiront jusqu'à l'arrivée de l'aide humanitaire.

Nous nous sommes immédiatement mis en route pour aider et avons été parmi les premiers à arriver.

en savoir plus

Nous avons déjà:
3 219 EUR
Nous avons besoin de :
8 607 EUR
<-- ActiveCampaign Monitor Code -->