Les résidents du camp ont besoin d’aide

Nous nourrissons les réfugiés à Lesbos !

Les résidents du Camp Moria 2.0 sont confrontés quotidiennement à d'énormes problèmes, mais ceux-ci ne peuvent être résolus s'ils ne soulagent pas d'abord leur faim. Chaque repas que vous achetez augmentera notre capacité. Notre rêve est de pouvoir livrer des repas à tout le monde chaque jour.

en savoir plus

Nous avons déjà:
37 462 PLN
Nous avons besoin de :
38 000 PLN

Nous aidions les Rohingyas !

Bangladesh

Le Bangladesh est l’un des pays les plus peuplés et les plus pauvres du monde. La densité de population y dépasse un millier d’individus sur un kilomètre carré. La population totale du pays est d’environ 150 millions d’habitants. Depuis mi-2017, dans la Birmanie voisine des milliers de Rohingyas ont été massacrés et leurs maisons brûlées. Les survivants ont quitté leurs villages en direction du Bangladesh. En quelques mois, plus de 750 000 réfugiés se sont installés sur la frontière entre les deux pays.

Infos clés:
  • dès le départ, l’ONU qualifie les persécutions des Rohingyas d’épurations ethniques ;
  • les Rohingyas sont aujourd’hui l’ethnie la plus persécutée du monde
  • près de la ville de Cox’s Bazar se trouve le camp pour réfugiés le plus peuplé du monde avec environ 920 000 habitants 
  • 55% des résidents du camp sont des enfants
dans notre foyer, nous prenons en charge

60

enfants âgés de 3 à 6 ans
nous animons des cours d’anglais, de couture et d’informatique à l’attention de

108

adolescents
chaque mois, nous animons des ateliers de parentage positif à l’attention d’environ

150

adultes

25.03.2021

La situation dans le camp est dramatique ! Des milliers de personnes campent à l’extérieur, des blessés et des impuissants attendent de l’aide. Des centaines de personnes sont toujours portées disparues. Littéralement, tout manque. Il n’y a pas de temps à perdre. Nous sommes là pour les aider !

La priorité est désormais de fournir aux victimes de l’incendie des produits de base qui les aideront à survivre les prochains jours. Juste avant l’incendie, nous avons envoyé un transfert mensuel pour le fonctionnement de notre centre. Plus de 7 000 dollars devaient être dépensés pour les repas, le matériel pédagogique et l’entretien des salles de séjour. Immédiatement après l’incendie, nous avons décidé d’acheter ce dont nous avons le plus besoin. Nous distribuons des colis alimentaires, des vêtements, des articles d’hygiène, du matériel de cuisine, des bâches et des nattes pour que les gens aient aujourd’hui quelque chose à manger, pour qu’ils puissent construire n’importe quel toit au-dessus de leurs têtes et ne pas dormir sur le sol dénudé et brûlé. Tout d’abord, nous voulons atteindre les familles des enfants de notre centre.

Ces gens ont encore une fois tout perdu. D’abord en fuyant le nettoyage ethnique en Birmanie, et maintenant par un incendie qui a emporté tout ce qu’ils avaient eu tant de mal à collecter pendant leurs quatre années de vie dans un camp fermé. Ils ne peuvent pas le faire sans nous !

La collecte pour reconstruire notre centre et aider les familles à reconstruire leurs abris est toujours en cours sur notre site Web ! Merci à tous d’avoir répondu à notre appel à l’aide avec une telle générosité ! Après deux jours de campagne, nous avons reçu la moitié du montant nécessaire !!! On ne peut pas s’arrêter !!! Nous vous demandons, de continuer à partager, d’inviter vos amis, de parler de cette tragédie partout où vous le pouvez. Nous avons vraiment besoin de votre soutien pour pouvoir aider dans un endroit qui ressemble aujourd’hui au pire paysage de guerre.

<-- ActiveCampaign Monitor Code -->