Aide urgente

Aide urgente pour les habitants de Moria 2.0

En mars, un gigantesque incendie dans le camp et maintenant des inondations provoquées par des moussons de plus en plus destructrices ont laissé des parties du camp sous l'eau. Joignez-vous à la collecte de fonds et aidez les personnes qui ont encore une fois tout perdu dans leur vie ! L'eau monte encore !

en savoir plus

Nous avons déjà:
13 996 PLN
Nous avons besoin de :
20 000 PLN

Aidez-nous à reconstruire notre garderie après un incendie

Bangladesh

Le Bangladesh est l’un des pays les plus peuplés et les plus pauvres du monde. La densité de population y dépasse un millier d’individus sur un kilomètre carré. La population totale du pays est d’environ 150 millions d’habitants. Depuis mi-2017, dans la Birmanie voisine des milliers de Rohingyas ont été massacrés et leurs maisons brûlées. Les survivants ont quitté leurs villages en direction du Bangladesh. En quelques mois, plus de 750 000 réfugiés se sont installés sur la frontière entre les deux pays.

Infos clés:
  • dès le départ, l’ONU qualifie les persécutions des Rohingyas d’épurations ethniques ;
  • les Rohingyas sont aujourd’hui l’ethnie la plus persécutée du monde
  • près de la ville de Cox’s Bazar se trouve le camp pour réfugiés le plus peuplé du monde avec environ 920 000 habitants 
  • 55% des résidents du camp sont des enfants
dans notre foyer, nous prenons en charge

60

enfants âgés de 3 à 6 ans
nous animons des cours d’anglais, de couture et d’informatique à l’attention de

108

adolescents
chaque mois, nous animons des ateliers de parentage positif à l’attention d’environ

150

adultes

24.03.2021

Le 22 mars vers 15h30 heure locale, un incendie a éclaté au centre du camp 9, la partie du camp où nous tenons notre projet depuis 2 ans.

Après plusieurs heures, le feu a finalement été éteint et la poussière s’est déposée. Il est maintenant temps d’estimer les pertes, qui sont malheureusement écrasantes. Le camp 9, qui servait de refuge à 40 000 réfugiés, a pratiquement cessé d’exister. À la suite de l’incendie, qui a également touché des camps voisins, plus de 9 000 maisons ont brûlé, laissant plus de 45 000 personnes sans abri. Pire encore, 15 personnes sont mortes et 563 ont été blessées. Il y a encore 429 personnes qui manquent à l’appel ; les recherches se poursuivent.

La garderie où nous assurons l’éducation et fournissions de l’aide et de la nourriture à des dizaines d’enfants chaque jour, a été complètement détruite. Heureusement, nous avons évacué tout le monde à temps.

Il est temps de retrousser nos manches et d’agir vite ! Nous devons aider les personnes qui ont perdu le peu qu’elles avaient. Nous reconstruisons les lieux parce que nous savons à quel point c’était important pour les enfants du camp. Nous espérons également aider les organisations voisines à restaurer les leurs.

Il nous coûtera environ 40 000 USD, soit 155 000 PLN, pour reconstruire et équiper le centre. Pour chaque tranche de 350 USD que nous recevons, nous construirons également une hutte, qui abritera deux familles. Cela peut sembler beaucoup, mais vous ne pouvez pas mettre un prix sur le bien-être et la sécurité de plusieurs dizaines d’enfants qui passent chaque jour au centre. Nous les avons enseignés, nourris, divertis et réconfortés. Leur séjour au centre leur a procuré un répit bien mérité par rapport à l’environnement stressant du camp. Aujourd’hui, ils ont été confrontés à la vue des ruines de notre (leur !) Centre. Nous faisons maintenant tout ce qui est en notre pouvoir pour reconstruire cet espace et leur redonner le sourire.

Voulez-vous nous aider ?