Les résidents du camp ont besoin d’aide

Nous nourrissons les réfugiés à Lesbos !

Les résidents du Camp Moria 2.0 sont confrontés quotidiennement à d'énormes problèmes, mais ceux-ci ne peuvent être résolus s'ils ne soulagent pas d'abord leur faim. Chaque repas que vous achetez augmentera notre capacité. Notre rêve est de pouvoir livrer des repas à tout le monde chaque jour.

en savoir plus

Nous avons déjà:
38 022 PLN
Nous avons besoin de :
38 000 PLN

Montrons à ces gens qu'ils ne sont pas seuls !

Bangladesh

Le Bangladesh est l’un des pays les plus peuplés et les plus pauvres du monde. La densité de population y dépasse un millier d’individus sur un kilomètre carré. La population totale du pays est d’environ 150 millions d’habitants. Depuis mi-2017, dans la Birmanie voisine des milliers de Rohingyas ont été massacrés et leurs maisons brûlées. Les survivants ont quitté leurs villages en direction du Bangladesh. En quelques mois, plus de 750 000 réfugiés se sont installés sur la frontière entre les deux pays.

Infos clés:
  • dès le départ, l’ONU qualifie les persécutions des Rohingyas d’épurations ethniques ;
  • les Rohingyas sont aujourd’hui l’ethnie la plus persécutée du monde
  • près de la ville de Cox’s Bazar se trouve le camp pour réfugiés le plus peuplé du monde avec environ 920 000 habitants 
  • 55% des résidents du camp sont des enfants
dans notre foyer, nous prenons en charge

60

enfants âgés de 3 à 6 ans
nous animons des cours d’anglais, de couture et d’informatique à l’attention de

108

adolescents
chaque mois, nous animons des ateliers de parentage positif à l’attention d’environ

150

adultes

01.04.2021

Nous sommes vraiment proches !!! C’est la seule action de ce genre en Pologne, car en dehors de nous, aucune autre aide organisée ne circule de la Vistule vers les Rohingyas. Nous avons également la chance d’être les premiers à restaurer l’aide aux plus jeunes après un incendie dans le plus grand camp de réfugiés du monde !

Dimanche, nous célébrerons la fête chrétienne la plus importante, qui concerne le fait que même de la plus grande souffrance et du désespoir humain le plus difficile, le bien peut en sortir. Montrons à ces gens que ce sera le cas pour eux !!!

Le mal ne peut pas gagner ! Nous n’acceptons pas la situation difficile de près d’un million de personnes dépouillées de leur dignité, de leurs droits et de leur espoir, qui aujourd’hui, maintenant et en ce moment même ne savent pas quoi faire d’elles-mêmes et ce qui va se passer ensuite.

Nous sommes ici pour dire au mal : « arrête ! » C’est pourquoi nous avons déjà commencé à utiliser votre don. En plus de la distribution de colis d’urgence contenant de la nourriture, des produits d’entretien, des pots, des nattes et les articles les plus nécessaires au fonctionnement quotidien, nous envoyons également les premiers 11000 USD pour construire des maisons pour les victimes d’incendie (nous mettrons le même que dans la troisième photo). Nous reconstruirons également un point d’eau que tout le monde pourra utiliser. C’est l’une des choses qui manque le plus à l’heure actuelle.

Chaque jour, des enfants apparaissent sur les ruines de notre centre et jouent ensemble sur une balançoire qui, seul élément non digéré par les flammes, domine désormais les restes cendrés des bâtiments. C’est un endroit important pour eux. C’est là qu’ils ont fait l’expérience de beaucoup de soins, c’est là qu’ils ont acquis un sentiment de sécurité et de nombreuses occasions de sourire. C’est pour eux que nous voulons rapidement (avant même de commencer à construire le centre) ériger un toit temporaire, clôturer la zone et prendre soin des enfants maintenant, quand leurs parents ont les mains pleines.

La flambée du taux de change du dollar ne facilite pas notre tâche. Il n’a pas été aussi élevé en un an, lorsque les marchés ont réagi dans la panique à la pandémie mondiale et à ses contraintes. Nous introduisons constamment des amendements au budget et, par conséquent, nous devons augmenter l’objectif de collecte afin qu’il y ait assez pour tout et qu’une chose soit sûre. Nous ne réussirons pas sans vous et sans votre aide pour compléter rapidement la collecte. La saison de la mousson est toujours à nos talons. Ces gens n’ont vraiment que nous !!!

Faisons-le !!! Même avant Noël ! Finissons la levée de fonds. Disons à ces gens qu’ils ne sont pas seuls ! Rejoignez également l’action en partageant et en encourageant les autres à le faire.

<-- ActiveCampaign Monitor Code -->