Les résidents du camp ont besoin d’aide

Nous nourrissons les réfugiés à Lesbos !

Les résidents du Camp Moria 2.0 sont confrontés quotidiennement à d'énormes problèmes, mais ceux-ci ne peuvent être résolus s'ils ne soulagent pas d'abord leur faim. Chaque repas que vous achetez augmentera notre capacité. Notre rêve est de pouvoir livrer des repas à tout le monde chaque jour.

en savoir plus

Nous avons déjà:
37 462 PLN
Nous avons besoin de :
38 000 PLN

Montrons à Albertine combien d'amis elle a en Pologne

Rwanda

Le Rwanda est à la fois l’un des pays les plus petits et les plus peuplés du continent africain. La densité de population y est d’environ 463 individus sur 1 km! En raison de son relief, le Rwanda est surnommé « le pays des mille collines » tandis que son histoire mouvementé lui vaut le surnom du « pays des mille problèmes ».

Infos clés:
  • la population du Rwanda est estimé à environ 12 millions d’habitants ;
  • en 1994, le pays a été touché par le génocide de l’ethnie Tutsi – en l’espace de 100 jours, environ 1 million de Tutsis ont été assassinés tandis que 2 millions d’individus ont quitté le pays ;
  • le Rwanda est un pays agricole – les exportations des produits agricoles (café, thé, bananes…) représentent 63 % des revenus des exportations du pays
En 2019, nous assurons les soins palliatifs nécessaires à

35

malades

21.09.2021

Albertine a 17 ans. Elle était en troisième année du secondaire lorsque les choses se sont effondrées dans sa vie. Un jour, en rentrant de l’école, elle est tombée. Une simple chute, rien d’anormal. Les médecins ont soigné sa jambe et elle était censée aller bien, mais ce n’était pas le cas.

Il s’est avéré que la jambe a commencé à causer de plus en plus de douleur. Trois mois après l’accident, Albertine était toujours hospitalisée. Après encore trois mois, la jambe a dû être amputée. Il s’est avéré qu’elle souffrait d’un cancer des os, qui s’était déjà propagé à ses poumons.

La famille a loué une chambre en ville parce qu’il n’y avait pas de route d’accès convenable pour qu’Albertine puisse retourner chez elle dans les montagnes. La jeune fille s’affaiblissait et avait besoin d’un traitement professionnel, alors la famille a finalement décidé de la placer à l’hospice à Kabuga. Albertine a encore de l’espoir de s’en remettre. Elle est heureuse d’être avec nous et est très à l’aise ici. Sœur Beata et Espérance, qui sont de sa ville natale, lui rendent visite tous les jours pour qu’elle ne se sente pas seule. Tous les patients qui sont dans l’hospice sont devenus de très bons amis avec elle.

Montrons aujourd’hui à Albertine combien nous sommes ici, combien d’amis elle a en Pologne, qui la soutiennent beaucoup. Si vous souhaitez aider notre nouvelle patiente, parrainez-la pour une journée dans le seul hospice du genre au Rwanda !

<-- ActiveCampaign Monitor Code -->