Plus de problèmes sur Lesbos!

Aide urgente pour les habitants de Moria 2.0

Nous répondons à une vague de demandes d'asile rejetées. Nous voulons aider les habitants de Moria 2.0 dans leurs efforts pour obtenir le droit à un abri sûr, car pour de nombreuses familles sans défense, l'expulsion est une condamnation à mort.

en savoir plus

Nous avons déjà:
28 430 PLN
Nous avons besoin de :
73 000 PLN
Blog

Le petit Blaise vient de venir au monde. Le nouveau né vit grâce à vous et votre générosité.

République démocratique du Congo

La RDC, le second pays africain en termes de superficie, est plein de paradoxes. D’un côte, il abonde en richesses naturelles (cobalt, cuivre, pétrole, diamants, or…) ; de l’autre, ses habitants sont parmi les nations les plus pauvres du monde. Depuis des décennies, la RDC est plongée dans des conflits à répétition qui sont à l’origine de l’une des crises humanitaires les plus importantes dans le monde.

Infos clés :
  • 77% de la population du pays vit dans une pauvreté extrême avec moins d’1,90 dollar par jour 
  • 16% de la population du pays, ce qui donne environ 13 millions d’individus, a besoin d’aide humanitaire urgente 
  • 13,6 millions de Congolais n’ont pas d’accès aux sources d’eau potable ni aux équipements sanitaires de base 
  • toute la RDC est parsemé de sources de maladies mortelles telles que la rougeole, le paludisme, le choléra ou le virus Ebola 
  • environ 10% de tous les cas mortels du paludisme en Afrique subsaharienne ont été enregistrés en RDC
Dans notre hôpital, on procède annuellement à environ

25 000

procédures médicales
Annuellement, nous prenons en charge environ

8 000

patients atteints de paludisme
En 2020 nos sage-femmes ont assisté à environ

1029

accouchements

12.11.2018

Lettre de Szymon Hołownia

Le 3 septembre dernier, le jour de mon anniversaire, j’ai ouvert sur notre fanpage une collecte dont l’objectif était de réunir des fonds nécessaires pour l’achat de l’équipement destiné à sauver les enfants prématurés dans l’hôpital de Ntamugenga. Ces dernières semaines, faute d’équipement adapté, nous avons perdu plusieurs petits qui sont venus au monde prématurément et qui n’ont pas survécu au transfert vers d’autres établissement, d’ailleurs mieux équipés juste en théorie…

Beaucoup d’entre vous ont sur-le-champ répondu présent. Ainsi, il y a quelques semaines j’ai pu partager avec vous des clichés documentant le transfert de l’équipement sur la frontière congo-rwandaise (actuellement, à cause d’un nouvel épisode de la guerre civile nous ne pouvons pas entrer sur le territoire de la RDC). La sœur Agnieszka, directrice de l’hôpital de Ntamugenga, vient de m’envoyer des photos de l’un des premiers prématurés sauvés grâce à vous et votre générosité. J’envisageais d’attendre pour publier ce message – il est tard, on a un jour férié en Pologne, tout le monde regarde certainement la télé ou est déjà au lit – mais je viens de craquer. Je n’ai tout simplement pas pu m’empêcher de partager la nouvelle avec vous !

Faites connaissance de Blaise, CPAP sur le nez (le dispositif a été acheté grâce à votre générosité ; il permet aux bébés de développer correctement leurs voies respiratoires), bien au chaud dans son « nid » (une sorte de lit-couveuse).

C’est vous qui avez sauvé sa vie ! Et c’est grâce à vous que des dizaines ou des centaines d’enfants comme lui survivront à ce moment difficile et crucial qu’est un accouchement prématuré. Grâce à vos contributions, nous avons pu acheter deux kits composés chacun d’un CPAP et d’un Babywarmer. Nos médecins sont ravis : ils sont enfin équipés pour s’occuper EFFICACEMENT des nouveaux-nés prématurés !

Je vous remercie du fond de mon cœur. Je suis franchement ravi d’avoir à « célébrer » un nouvel anniversaire et d’avoir vieilli d’une année supplémentaire. Si ce fut le prix qu’il fallait payer pour sauver la vie de Blaise, je l’ai payé avec plaisir. Réservons à Blaisou un accueil aussi CHALEUREUX que possible !

Sincèrement vôtre,

Szymon Hołownia