Un accouchement par césarienne

195 PLN

+ -
Catégorie Services de santé
Endroit République démocratique du Congo (RDC) – Hôpital à Ntamugenga

La spécificité de la population locale réside dans le fait que les nouveaux nés y sont souvent très grands. Parfois ils peuvent peser plus de 4 kilos au moment de la naissance. Lorsque le médecin prévoit une telle éventualité lors d’un examen prénatal, souvent la seule solution est de procéder à une césarienne. Les césariennes sont bien entendu également pratiquées pour plein d’autres raisons. Dans notre hôpital, les accouchements de ce type-là sont prévus pour les mardis et les vendredis, les jours où le générateur électrique de l’établissement est habituellement mis en marche. Naturellement, lorsque c’est nécessaire, l’intervention est réalisée en urgence. Malheureusement, il arrive toujours que des femmes retardent leur arrivée à l’hôpital aussi longtemps que possible, le plus souvent retenues par les hommes, persuadés qu’elles doivent continuer à travailler dans les champs jusqu’au bout ou inquiets qu’un accouchement à l’hôpital puisse être coûteux. Le personnel de l’hôpital mène régulièrement des campagnes de sensibilisation là-dessus. En effet, nous souhaiterions pouvoir annoncer à chaque femme enceinte qui arrive dans notre hôpital : « Ne vous inquiétez pas, les frais de votre hospitalisation sont entièrement couverts par nos donateurs. Quelqu’un a déjà payé pour que ces instants cruciaux de votre vie soient également les plus beaux. »

En faisant un don, vous financez 4 examens prénataux, des tests de laboratoire, une intervention sous anesthésie, des médicaments nécessaires et une hospitalisation de la mère et de son enfant pendant 4 jours suivant l’accouchement.

Partagez

195 PLN

+ -