Les résidents du camp ont besoin d’aide

Nous nourrissons les réfugiés à Lesbos !

Les résidents du Camp Moria 2.0 sont confrontés quotidiennement à d'énormes problèmes, mais ceux-ci ne peuvent être résolus s'ils ne soulagent pas d'abord leur faim. Chaque repas que vous achetez augmentera notre capacité. Notre rêve est de pouvoir livrer des repas à tout le monde chaque jour.

en savoir plus

Nous avons déjà:
37 462 PLN
Nous avons besoin de :
38 000 PLN

Le moment est venu de dire au revoir à Albertine

Rwanda

Le Rwanda est à la fois l’un des pays les plus petits et les plus peuplés du continent africain. La densité de population y est d’environ 463 individus sur 1 km! En raison de son relief, le Rwanda est surnommé « le pays des mille collines » tandis que son histoire mouvementé lui vaut le surnom du « pays des mille problèmes ».

Infos clés:
  • la population du Rwanda est estimé à environ 12 millions d’habitants ;
  • en 1994, le pays a été touché par le génocide de l’ethnie Tutsi – en l’espace de 100 jours, environ 1 million de Tutsis ont été assassinés tandis que 2 millions d’individus ont quitté le pays ;
  • le Rwanda est un pays agricole – les exportations des produits agricoles (café, thé, bananes…) représentent 63 % des revenus des exportations du pays
En 2019, nous assurons les soins palliatifs nécessaires à

35

malades

03.10.2021

Il est temps de dire au revoir à Albertine. Elle était très consciente de son décès. Elle est décédée le sourire aux lèvres et ses derniers mots ont été adressés au personnel de l’hospice : « Vous pouvez partir maintenant. Dieu me conduit vers une belle paix ».

Notre patiente de 17 ans est décédée il y a quelques instants. Elle nous a laissé un souvenir d’une force et d’un courage extraordinaires dans la lutte contre la maladie, et de gratitude pour chaque petit geste. Nous nous souviendrons de son sourire, de la façon dont elle prenait de la joie chaque jour.

Albertine était reconnaissante envers tous ceux qu’elle ne connaissait pas mais qui aident l’hospice et rendent cet endroit si spécial. Merci pour les opportunités, les médicaments, pour chaque jour donné à un patient de l’hospice (vous avez couvert chaque jour le séjour d’Albertine). C’est aussi grâce à vous que Kabuga n’est pas un endroit où mourir. Ici on VIT jusqu’au bout.

<-- ActiveCampaign Monitor Code -->