Encore des miracles grâce à vous !

République démocratique du Congo

La RDC, le second pays africain en termes de superficie, est plein de paradoxes. D’un côte, il abonde en richesses naturelles (cobalt, cuivre, pétrole, diamants, or…) ; de l’autre, ses habitants sont parmi les nations les plus pauvres du monde. Depuis des décennies, la RDC est plongée dans des conflits à répétition qui sont à l’origine de l’une des crises humanitaires les plus importantes dans le monde.

Infos clés :
  • 77% de la population du pays vit dans une pauvreté extrême avec moins d’1,90 dollar par jour 
  • 16% de la population du pays, ce qui donne environ 13 millions d’individus, a besoin d’aide humanitaire urgente 
  • 13,6 millions de Congolais n’ont pas d’accès aux sources d’eau potable ni aux équipements sanitaires de base 
  • toute la RDC est parsemé de sources de maladies mortelles telles que la rougeole, le paludisme, le choléra ou le virus Ebola 
  • environ 10% de tous les cas mortels du paludisme en Afrique subsaharienne ont été enregistrés en RDC
Dans notre hôpital, on procède annuellement à environ

21 000

procédures médicales
Annuellement, nous prenons en charge environ

7 000

patients atteints de paludisme
En 2021 nos sage-femmes ont assisté à environ

1032

accouchements

21.01.2022

Il était une fois dans un pays lointain, très lointain, dans le village de Kabaya, juste en dessous des volcans congolais, vivait une petite fille appelée Fazila… Cette histoire commence comme un conte de fées et il est difficile de croire que ce n’est pas le cas. Mais c’est encore un de ces miracles dont vous êtes les co-auteurs !

Un jour, tout à fait par hasard, Sœur Agnieszka a rencontré la tante de Fazila, 5 ans. Elle lui a parlé des crises étranges de la fille, après quoi elle perdrait connaissance pendant un certain temps. Le village soupçonnait le petit d’être victime d’esprits maléfiques… Sœur Agnieszka a demandé à sa tante d’amener Fazila à notre hôpital.

Les premiers résultats des tests de Fazila, dont une saturation effroyablement basse, ne laissent aucun doute. La jeune fille a nécessité une consultation cardiologique immédiate. D’autres diagnostics et un échocardiogramme réalisé à Goma ont confirmé les soupçons de nos médecins – la petite souffrait de tétralogie de Fallot, une malformation cardiaque congénitale qui combine quatre conditions conduisant à une fonction cardiaque déficiente et à l’hypoxie. La seule solution pour Fazila était une opération du cœur – sans elle, elle ne vivrait que jusqu’à 15 ans au maximum.

Nos médecins ont commencé une longue bataille, à la recherche d’un centre qui accepterait Fazila et l’opérerait. Enfin, après deux ans à surmonter de nombreux obstacles provoqués par la situation mondiale générale, Fazila a été acceptée par le Mécénat Chirurgie Cardiaque en France et a subi une intervention chirurgicale. Elle est revenue au Congo après trois mois, mais déjà comme une enfant complètement différente. Elle a enfin pu courir et jouer avec d’autres enfants, sans craindre que le moindre effort ne se termine par une autre crise entraînant une perte de connaissance. L’état de Fazila est maintenant très bon, ce qui est confirmé par des contrôles mensuels dans notre hôpital.

C’est grâce à vous que Fazila a pu se faire opérer ! Pendant les deux années où nous avons cherché un centre pour elle, vous lui avez payé des consultations médicales, des tests et des médicaments qui lui ont permis de rester en vie. Enfin, lorsque l’opération a été autorisée, vous nous avez aidés à obtenir tous les documents nécessaires, ce qui équivaut à un livre entier. Mais ce n’est pas tout !

Les médecins du Mécénat Chirurgie Cardiaque en France, voyant le grand engagement du Dr Patience, qui a géré et consulté le cas de Fazila avec eux, lui ont proposé une formation spécialisée en ligne en chirurgie cardiaque pédiatrique. Il vient de terminer un cours très intensif d’un an. Vous, à votre tour, avez fait une chose incroyable ! Vous avez fait don à notre hôpital d’un appareil ECG ultramoderne, qui n’existe pas dans tout le Nord-Kivu. La machine permet de détecter de nombreuses maladies et d’examiner les enfants dès le premier jour de leur vie ! Il permet au Dr Patience de consulter des cardiologues français sur des cas graves, en leur envoyant des vidéos et des images des échos cardiaques des enfants. Nous nous préparons maintenant à envoyer deux autres enfants se faire opérer en France.

Nous n’aurions jamais imaginé que des petits enfants de notre région – au milieu de la forêt équatoriale, qui ne peut être naviguée qu’en voiture 4×4 – pourraient recevoir un diagnostic cardiologique et donc donner vie. C’est grâce à votre soutien et au personnel formidable que notre hôpital, bien qu’il soit situé dans un terrain aussi difficile d’accès, se démarque de tout ce qui l’entoure. Les 5 que vous donnez se transforment en dizaines, en vingt et enfin en centaines de milliers de zlotys, et à partir d’eux, nous créons des histoires que vous penseriez n’arrivent que dans les contes de fées. Aidez-nous à continuer à assurer le bon fonctionnement de l’hôpital en consultant Bienfaisance24, notre boutique en ligne 24/24 et 7/7 aujourd’hui même, en achetant ne serait-ce qu’une intraveineuse pour un patient – chacune vaut une VIE.

Nous créons un foyer sûr pour les enfants solitaires de Zhytomyr

Aide pour Lwiątko

Des bombes sont tombées à Zhytomyr. 55 enfants et membres du personnel ont trouvé refuge à l’école maternelle de Lwiątko, dans l'est de l'Ukraine. L'établissement vivait au jour le jour. Ouvrons ensemble une nouvelle fabrique de bien ici ! Construisons-leur un FOYER sûr, où ils ne seront privés de rien !

en savoir plus

Nous avons déjà:
6 620 EUR
Nous avons besoin de :
6 667 EUR
<-- ActiveCampaign Monitor Code -->