Nous lançons la Bonne Fabrique au Liban

Il y a une pénurie de médicaments essentiels au Liban

Le salaire moyen libanais est à peine suffisant pour acheter 13 sachets de paracétamol. Les pharmacies sont vides. Apportons notre soutien à ceux qui en ont le plus besoin !

en savoir plus

Nous avons déjà:
15 085 PLN
Nous avons besoin de :
45 000 PLN

Voyez comment Justine a changé !

République démocratique du Congo

La RDC, le second pays africain en termes de superficie, est plein de paradoxes. D’un côte, il abonde en richesses naturelles (cobalt, cuivre, pétrole, diamants, or…) ; de l’autre, ses habitants sont parmi les nations les plus pauvres du monde. Depuis des décennies, la RDC est plongée dans des conflits à répétition qui sont à l’origine de l’une des crises humanitaires les plus importantes dans le monde.

Infos clés :
  • environ 15,6 millions – 18% de Congolais souffrent de la faim
  • 3,4 millions d’enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition aiguë
  • 41,8% des millions d’enfants de moins de 5 ans sont rabougris
  • 63,2% des enfants de moins de 5 ans ainsi que 41% des femmes entre 15 et 49 ans ont une forme d’anémie
Notre centre d’aide alimentaire prend en charge au moins

100

enfants par semaine
En 2020, nous avous sauvé de la maladie de famine

647

mineurs affamés

11.05.2021

Justine a deux ans et est l’une des jumelles. Elle était plus faible que sa sœur depuis le début, mais le gros problème est survenu il y a un mois lorsque le corps malnutri d’un des deux enfants de deux ans a été attaqué par un paludisme grave. Le jour de la fête, nous avions très peur pour elle. La première photo a été prise à ce moment-là. Aujourd’hui, bien qu’il soit encore difficile de la faire sourire, elle est en sécurité et plus forte. Voyez comment cela a changé !

Le pire qui puisse arriver à une famille, c’est quand il n’y a pas de remède pour une maladie pour un enfant. Pour nos patients, le remède n’est généralement pas des procédures médicales inaccessibles et coûteuses, mais un repas régulier, même deux fois par jour.  La faim regarde sous les toits de chaume des huttes congolaises et met leurs habitants dans des situations désespérées. C’est vous, Mesdames et Messieurs, qui êtes leur dernier recours.

Un repas pour un enfant souffrant de la famine ne coûte que 15 PLN. Quelques clics sur Bienfaisance24, notre boutique en ligne, pour nourrir l’un de nos protégés.