Nous combattons la faim

Aidez-nous à sauver Barak !

Le premier enfant de la famille d'un jeune couple congolais. Les repas réguliers sont rares pour ses parents. Pendant la grossesse, la mère du garçon mangeait mal. Après l'accouchement, il y avait un problème d'allaitement, après un mois, le bébé pesait moins de 2 kilogrammes ...

Il n'y a pas de vacances pour sauver des vies et nourrir les affamés. Une autre collecte de fonds commence : la lutte contre la faim !

en savoir plus

Nous avons déjà:
24 851 PLN
Nous avons besoin de : :
30 000 PLN

Tope-là 5 et aidez Shafi!

République démocratique du Congo

La RDC, le second pays africain en termes de superficie, est plein de paradoxes. D’un côte, il abonde en richesses naturelles (cobalt, cuivre, pétrole, diamants, or…) ; de l’autre, ses habitants sont parmi les nations les plus pauvres du monde. Depuis des décennies, la RDC est plongée dans des conflits à répétition qui sont à l’origine de l’une des crises humanitaires les plus importantes dans le monde.

Infos clés :
  • 77% de la population du pays vit dans une pauvreté extrême avec moins d’1,90 dollar par jour 
  • 16% de la population du pays, ce qui donne environ 13 millions d’individus, a besoin d’aide humanitaire urgente 
  • 13,6 millions de Congolais n’ont pas d’accès aux sources d’eau potable ni aux équipements sanitaires de base 
  • toute la RDC est parsemé de sources de maladies mortelles telles que la rougeole, le paludisme, le choléra ou le virus Ebola 
  • environ 10% de tous les cas mortels du paludisme en Afrique subsaharienne ont été enregistrés en RDC
Dans notre hôpital, on procède annuellement à environ

21 300

procédures médicales
Mensuellement, nous prenons en charge environ

1000

patients atteints de paludisme
En 2019 nos sage-femmes ont assisté à environ

800

accouchements

10.07.2020

Le petit Shafi est notre prochain patient souffrant de problèmes oncologiques. La moitié du visage du garçon est couverte d’une tumeur. Ces dernières semaines, il a été hospitalisé à Ntamugenga. Il n’y a qu’un seul oncologue dans toute la province. Personne ne comprend le cancer ici. Cependant, de plus en plus de personnes ont l’intuition de demander de l’aide dans notre centre.

Les options de diagnostic et tout traitement pour les patients cancéreux étaient impensables à Ntamugenga Ce n’est toujours pas une question qui peut être réglée, mais nous ne baissons pas nos armes.

Nous emmenons les patients pour la tomographie à Goma. Nous avons pu obtenir un médecin qui fait des biopsies. Des échantillons sont envoyés pour des tests au Rwanda et en Afrique du Sud. Nous consultons les résultats avec des oncologues et commençons le traitement des premiers patients. Chacune de ces activités est une étape importante dans le diagnostic et les options thérapeutiques de l’hôpital de Ntamugenga. Il y a quelques années, nous ne pouvions que rêver, aujourd’hui grâce à vos 5 PLN nous ne refusons de l’aide à personne.

Shafi a obtenu la première chimiothérapie. Nous nous battons pour lui parce que vous ajoutez du carburant pour rendre l’impossible possible. Le centre de Ntamugenga s’occupe du traitement des cas de plus en plus complexes, car nous savons que si nous ne les aidons pas, personne ne les aidera.

Tope-là 5 aujourd’hui ! Soyez convaincus des grandes choses que nous pouvons faire ensemble !

« Tope-là 5! » est un projet qui se base principalement sur la régularité – nous demandons 5 zlotys par semaine – et il DONNE À TOUS la capacité de faire un impact pour que chaque jour le bien augmentent dans ce monde. Et c’est plus que vous ne le pensiez !!!