Nous combattons la faim

Aidez-nous à sauver Barak !

Le premier enfant de la famille d'un jeune couple congolais. Les repas réguliers sont rares pour ses parents. Pendant la grossesse, la mère du garçon mangeait mal. Après l'accouchement, il y avait un problème d'allaitement, après un mois, le bébé pesait moins de 2 kilogrammes ...

Il n'y a pas de vacances pour sauver des vies et nourrir les affamés. Une autre collecte de fonds commence : la lutte contre la faim !

en savoir plus

Nous avons déjà:
24 851 PLN
Nous avons besoin de : :
30 000 PLN

Le centre d'alimentation en Mauritanie a aidé 141 enfants

Mauritanie

La Mauritanie est un pays en Afrique du Nord-Ouest bordé par l’océan Atlantique, dans la zone dite le Sahel. Plus de 80 % de la superficie du pays est occupé par le Sahara. La Mauritanie est l’un des quatre pays les plus vulnérables au changement climatique dans le monde. Des sécheresses prolongées à répétition (et la dégradation de l’environnement qui s’ensuit) ainsi que le déficit d’eau qui continue à s’aggraver mettent ce pays en état d’insécurité alimentaire chronique. Même si la population totale de Mauritanie est de 4,4 millions d’individus seulement, elle constitue un exemple type d’un pays en proie à la famine, faute à une économie déficiente et à une production agricole insuffisante.

Infos clés:
  •  la Mauritanie est l’un des pays les plus pauvres du monde – dans certaines régions, les habitants doivent survivre avec 1,25 dollar par jour ;
  • en raison du déficit alimentaire, le pays doit importer 70 % de denrées alimentaires nécessaires à sa population ;
  • 21% des enfants mauritaniens âgés de moins de 5 ans souffrent d’une sous-nutrition chronique ;
  • en période sèche, dont la durée peut atteindre 6 mois, 26,8% de la population locale est confrontée à l’insécurité alimentaire
En 2019, nous avons pris en charge

354

enfants atteints de maladie de famine ou de malnutrition
En outre, nous avons également pris sous nos ailes une

quinzaine

de personnes handicapées

07.07.2020

La Bonne Fabrique est implantée en Mauritanie depuis début 2019. Nous finançons le fonctionnement du centre d’alimentation géré par Sœur Carmen de la Congrégation des Missionnaires Franciscaines de Marie. Dans l’un des pays les plus pauvres au monde, dont la surface est constituée de 80% de sable du Sahara, il est difficile de produire suffisamment de nourriture pour tous les citoyens, bien que ce ne soit que 4 millions d’habitants. Un habitant de la Mauritanie sur 3 vit en dessous du seuil de pauvreté, un enfant de moins de 5 ans sur 4 souffre de malnutrition.Notre présence en Mauritanie est une nécessité pour accomplir notre mission principale : égalité des chances pour tous.

Au cours des trois derniers mois, nous avons aidé 141 enfants, dont 83 ont quitté le centre. Ils sont en bonne santé et n’ont plus besoin d’aide, même si nous surveillerons leur état régulièrement. À leur place, de nouveaux enfants arrivent constamment. Grâce à vous, nous achetons chaque mois plusieurs dizaines de kilogrammes de riz, de lait, de farine, d’haricots et des produits ménagers. Sœur Carmen, selon une recette spéciale, prépare des repas nutritifs qui aident les petits organismes mal nourris à compenser rapidement des carences alimentaires. Nous achetons également des médicaments et finançons l’hospitalisation des enfants les plus faibles. Pour ceux qui ont déjà acquis suffisamment de force pour aller à l’école pour la première fois, nous aidons à financer les layettes et les frais de scolarité.

Il n’y a pas d’autre endroit de ce genre dans la région, donc sans vous, ces enfants n’auraient tout simplement pas eu de telles opportunités.

Si vous voulez sauver avec nous des petits citoyens mauritaniens ; souriez-les, nourrissez-les, donnez-leur de l’espoir et rejoignez-nous ! Le coût d’un repas n’est que de quelques zlotys. Grace à cela, la vie de ceux que nous adonnons connait un changement significatif. En visitant notre Boutique en ligne, vous pouvez nous soutenir en faisant un don. Dans aucun autre magasin, vous pouvez être sûr, vous ne ferez pas de BONS achats.