Des radis en janvier ? À la Bonne Fabrique, tout est possible!

Burkina Faso

Selon l’ONU, il s’agit de l’un des pays les moins développés du monde. Son indice de développement humain (IDH) étant de 0,4 seulement, le Burkina Faso est classé 185e sur la liste de 188e pays.

Infos clés:
  • 43,7% de la population vit avec moins de 1,90 dollar par jour ;
  • l’indice d’alphabétisation des jeunes Burkinabés est de 52,5% et représente l’un des pires scores à l’échelle mondiale ;
  • seulement 37,7% des Burkinabés âgés de plus de 15 ans savent lire et écrire ;
  • 80% de la population professionnellement active travaille dans le secteur agricole.
Notre projet est destiné à

40 familles

paysannes du village de Gourcy
Nous initions

58

villageoises au métier de tailleur

08.01.2019

D’ailleur, on n’a pas que des radis. Voici des haricots, des oignons, du persil, des choux et plein d’autres légumes mûres et juteuses. Le bon potager au Burkina Faso que vous avez financé grâce à vos contributions devait offrir des emplois, préparer des agriculteurs apprentis à travailler dans le climat désertique de la région de Gourcy et permettre au marché local de se doter de légumes nouvelles, encore inconnues des villageois. Désormais, on est passé aux actes. Grâce à vous, 30 familles peuvent travailler, se nourrir convenablement et, last but not least, se vanter d’être de véritables pionniers ! Si les gens des villages environnants découvrent notre potager, nous n’aurons pas d’autre solution que d’acheter encore un ou deux hectares de terre cultivable afin que tout le monde puisse profiter des légumes fraîches et savoureuses.

Désormais, nous envisageons de creuser plusieurs puits. En effet, l’eau est indispensable pour que notre projet aboutisse. Si vous souhaitez nous rejoindre dans nos efforts, n’hésitez plus !

Aide urgente nécessaire

Sauvez la pharmacie pour les plus démunis au Togo

Cette somme permettra d'équiper les étagères de la pharmacie pour la première moitié de l'année. Ania et Mateusz s'occuperont de cela, et ils voleront au Togo en février pour remplir les étagères avec les antibiotiques, les antipaludéens et les analgésiques les plus essentiels. La pharmacie de Saoudé a des vies à sauver. Elle ne peut réussir sans votre soutien.

en savoir plus

Nous avons déjà:
2 032 EUR
Nous avons besoin de :
6 667 EUR