Plus de problèmes sur Lesbos!

Aide urgente pour les habitants de Moria 2.0

Nous répondons à une vague de demandes d'asile rejetées. Nous voulons aider les habitants de Moria 2.0 dans leurs efforts pour obtenir le droit à un abri sûr, car pour de nombreuses familles sans défense, l'expulsion est une condamnation à mort.

en savoir plus

Nous avons déjà:
28 430 PLN
Nous avons besoin de :
73 000 PLN

Nous commençons la reconstruction de notre centre au Bangladesh

Bangladesh

Le Bangladesh est l’un des pays les plus peuplés et les plus pauvres du monde. La densité de population y dépasse un millier d’individus sur un kilomètre carré. La population totale du pays est d’environ 150 millions d’habitants. Depuis mi-2017, dans la Birmanie voisine des milliers de Rohingyas ont été massacrés et leurs maisons brûlées. Les survivants ont quitté leurs villages en direction du Bangladesh. En quelques mois, plus de 750 000 réfugiés se sont installés sur la frontière entre les deux pays.

Infos clés:
  • dès le départ, l’ONU qualifie les persécutions des Rohingyas d’épurations ethniques ;
  • les Rohingyas sont aujourd’hui l’ethnie la plus persécutée du monde
  • près de la ville de Cox’s Bazar se trouve le camp pour réfugiés le plus peuplé du monde avec environ 920 000 habitants 
  • 55% des résidents du camp sont des enfants
dans notre foyer, nous prenons en charge

60

enfants âgés de 3 à 6 ans
nous animons des cours d’anglais, de couture et d’informatique à l’attention de

108

adolescents
chaque mois, nous animons des ateliers de parentage positif à l’attention d’environ

150

adultes

09.04.2021

Nous sommes des maîtres pour utiliser rapidement votre argent et le transformer en un BIEN spécifique !

Votre engagement financier pour la reconstruction de notre Centre au plus grand camp de réfugiés du monde est déjà visible sur place. Comme toujours, nous raccourcissons la distance entre votre main tendue et ceux qui en ont besoin au minimum absolu.

Nous avons nettoyé et clôturé notre zone, maintenant nous terminons la construction d’un abri temporaire – pour l’instant – dans lequel nous commencerons à recevoir des enfants à tout moment. Ils ne peuvent pas attendre, en ce moment ils demandent le plus d’attention, car leurs parents, après une grande tragédie, consacrent chaque instant à l’organisation de leur espace de vie. Nous avons également aménagé un puits pour que chacun puisse avoir accès à l’eau potable.

Merci d’être avec nous !!!

Ce n’est pas la fin, mais en fait le début. Un travail conceptuel est en cours pour reconstruire le centre qui, compte tenu des nouvelles réalités pandémiques, pourra accueillir encore plus de résidents qu’auparavant. Nous commençons donc à produire encore plus de marchandises. C’est ce que nous aimons le plus!