Soyons solidaires pour lutter contre la faim

533 repas pour le Congo !

Nous avons BEAUCOUP besoin de vous aujourd'hui ! Le coût d'achat de devises pour le Congo a grimpé de 8 000 PLN ces derniers mois. C'est 533 repas pour les enfants ! Levons cette somme pour continuer à sauver des vies d'enfants !

en savoir plus

Nous avons déjà:
11 999 PLN
Nous avons besoin de :
8 000 PLN

Nos courageux patients du Congo

République démocratique du Congo

La RDC, le second pays africain en termes de superficie, est plein de paradoxes. D’un côte, il abonde en richesses naturelles (cobalt, cuivre, pétrole, diamants, or…) ; de l’autre, ses habitants sont parmi les nations les plus pauvres du monde. Depuis des décennies, la RDC est plongée dans des conflits à répétition qui sont à l’origine de l’une des crises humanitaires les plus importantes dans le monde.

Infos clés :
  • 77% de la population du pays vit dans une pauvreté extrême avec moins d’1,90 dollar par jour 
  • 16% de la population du pays, ce qui donne environ 13 millions d’individus, a besoin d’aide humanitaire urgente 
  • 13,6 millions de Congolais n’ont pas d’accès aux sources d’eau potable ni aux équipements sanitaires de base 
  • toute la RDC est parsemé de sources de maladies mortelles telles que la rougeole, le paludisme, le choléra ou le virus Ebola 
  • environ 10% de tous les cas mortels du paludisme en Afrique subsaharienne ont été enregistrés en RDC
Dans notre hôpital, on procède annuellement à environ

25 000

procédures médicales
Annuellement, nous prenons en charge environ

8 000

patients atteints de paludisme
En 2020 nos sage-femmes ont assisté à environ

1029

accouchements

24.08.2020

Nous vérifions ce qui se passe avec nos plus jeunes patients dans le tout nouveau service d’oncologie d’un hôpital du Congo.

Justin et Shafi sont avec nous depuis presque six mois, mais ils connaissent déjà chaque recoin ici. Justin est venu chez nous dans un état difficile. Une énorme grosseur dans l’abdomen, un problème pour respirer, pour manger et pour uriner. La tumeur grandissait très vite. Des recherches rapides ont permis de diagnostiquer un lymphome de Burkitt. Malheureusement cette maladie est assez courante en Afrique équatoriale. Justin est après son sixième traitement de chimiothérapie et va faire enlever le reste de la tumeur.

Son ami dans la chambre d’hôpital, Shafi, est aux prises avec une maladie encore plus compliquée. C’est une démarche éreintante d’envoyer des échantillons à des fins d’analyse, du centre des forêts équatoriales du Congo à la capitale de l’Afrique du Sud, car elle était « la plus proche ». Au moment où nous avons obtenu les résultats, l’état du garçon s’était beaucoup détérioré. Vous ne pouviez pas attendre de voir le bébé mourir. Les médecins ont décidé d’attaquer la tumeur avec ce qu’ils avaient. Ils ont touché le jackpot. L’état du garçon s’améliore !

Les deux jeunes patients se sentent beaucoup mieux maintenant que lorsque nous avions écrit à leur sujet. Ils courent dans les couloirs de l’hôpital, ils connaissent les employés et de nombreux malades par leur nom. Ils ont surtout pris le contrôle du centre d’alimentation parce qu’ils aiment beaucoup cet endroit ; il y a là : des balanÇoires et beaucoup de jouets. Ils adorent nos vaches, nos chèvres et nos lapins. Sœur Agnieszka a pour eux une source inépuisable de crayons de couleur, de stylos et de papier, qu’ils peignent avec une passion inimaginable.

Nous sommes heureux de pouvoir les aider. Sans vous, personne ne pourrait les aider !

N’est-ce pas une excellente occasion d’ajouter encore plus de carburant à notre machine pour la production de produits qui guérissent les cas les plus difficiles. Qui sauvent les enfants et leurs redonnent le sourire dans un endroit aussi compliqué que le traitement du cancer dans le monde ? Tope-là 5 aujourd’hui. Cinq zlotys. C’est assez. Faites le régulièrement – une fois par semaine, et nous vous convaincrons à quel point des choses merveilleuses se produisent chaque jour grâce à cela.

<-- ActiveCampaign Monitor Code -->