Famine en Mauritanie. Nous venons au secours des enfants !

Ne laissez pas un autre enfant mourir de faim

Au centre de nutrition de Kaédi, pour la première fois depuis longtemps, un bébé de plusieurs mois n'a pu être sauvé. La petite Mariam nous a été confiée trop tard. Le nombre d'enfants affamés ne cesse d'augmenter ! Nourrissez un enfant affamé avec nous !

en savoir plus

Nous avons déjà:
10 365 PLN
Nous avons besoin de :
10 000 PLN

Le Pape François visite le camp de réfugiés de Lesbos

Grèce

En 2015, 856 000 personnes sont passées par les îles grecques, et en 2017 et 2018 seulement un peu moins de 30 000 personnes (selon le HCR).  Mais 2019 a déjà enregistré une croissance de plus de 60 000 nouveaux arrivants.  Aujourd’hui, les bateaux arrivant sur les plages grecques sont de retour, et la pratique montre que quelqu’un peut rester coincé à Lesvos pendant plusieurs années.  Nikos et Katerina dirigent un petit restaurant sur l’île, où chaque réfugié peut se sentir chez lui et manger un repas gratuitement.

Infos clés:
  • Le camp de réfugiés de Moria sur l’île grecque de Lesbos compte actuellement environ 2200 habitants.
  • 2 000 d’entre eux sont des enfants
  • Depuis début 2015, presque 1 000 000 de migrants sont passés par différentes îles grecques pour arriver ensuite en Europe continentale
Chaque jour, nous servons plus de

850

repas
Nous distribuons

des repas et des produits de premiers soins

aux plus nécessiteux, incluant les enfants, les femmes enceintes et les malades

05.12.2021

Le Pape François a visité le camp de réfugiés de Lesbos aujourd’hui. Debout parmi les habitants de la Moria 2.0, il a lancé un appel au monde entier pour qu’il place toujours la dignité de tout individu avant tout.

Il déplore l’utilisation de fonds communs pour ériger des barrières. « Les problèmes ne sont pas résolus et la coexistence améliorée en construisant des murs plus hauts, mais en unissant nos forces pour prendre soin des autres selon les possibilités concrètes de chacun et dans le respect de la loi, en donnant toujours la primauté à la valeur inaliénable de la vie de chaque être humain,  » il a souligné.

« Il est facile d’agiter l’opinion publique en semant la peur des autres. Pourtant, pourquoi ne parlons-nous pas avec la même véhémence de l’exploitation des pauvres, des guerres rarement évoquées mais souvent bien financées, des accords économiques où les gens doivent payer, des accords clandestins de trafic d’armes, favorisant la prolifération dans le commerce des armes ? Pourquoi n’en parle-t-on pas ? Les causes lointaines doivent être attaquées, pas les pauvres qui paient les conséquences et sont même utilisés pour la propagande politique. »

Le Pape a également remercié tous ceux qui s’occupent des personnes migrantes. La Bonne Fabrique est sur l’île tout le temps ! Des repas pour les malades, les femmes enceintes et les enfants partent chaque jour de la cuisine de Home for All. En plus de fournir une aide d’urgence, nous parrainons également le projet éducatif School for All dans le camp. En dehors du camp, nous apprenons aux réfugiés à cultiver et leur donnons des emplois dans le projet agricole Homeland.

Aujourd’hui, nous voulons vous encourager tous à prendre l’engagement que le Pape François vous a demandé et à financer au moins un repas chaud pour un réfugié.

<-- ActiveCampaign Monitor Code -->