Plus de problèmes sur Lesbos!

Aide urgente pour les habitants de Moria 2.0

Nous répondons à une vague de demandes d'asile rejetées. Nous voulons aider les habitants de Moria 2.0 dans leurs efforts pour obtenir le droit à un abri sûr, car pour de nombreuses familles sans défense, l'expulsion est une condamnation à mort.

en savoir plus

Nous avons déjà:
43 193 PLN
Nous avons besoin de :
73 000 PLN

Le bonheur de la famille Porgo

Burkina Faso

Selon l’ONU, il s’agit de l’un des pays les moins développés du monde. Son indice de développement humain (IDH) étant de 0,4 seulement, le Burkina Faso est classé 185e sur la liste de 188e pays.

Infos clés:
  • 43,7% de la population vit avec moins de 1,90 dollar par jour ;
  • l’indice d’alphabétisation des jeunes Burkinabés est de 52,5% et représente l’un des pires scores à l’échelle mondiale ;
  • seulement 37,7% des Burkinabés âgés de plus de 15 ans savent lire et écrire ;
  • 80% de la population professionnellement active travaille dans le secteur agricole.
Notre projet est destiné à

40 familles

paysannes du village de Gourcy
Nous initions

32

villageoises au métier de tailleur

15.01.2021

Plus au nord du Burkina Faso, à proximité de la frontière avec le Mali et le Niger, c’est la région la plus dangereuse ; des gouvernements impitoyables dirigent de nombreux groupes terroristes depuis des années. Ce sont des endroits que même pas l’armée burkinabé s’aventurent, c’est un point rouge sur la carte. C’est une zone où personne ne veut y aller et d’où plus de 2 millions de personnes ont dû fuir.

La famille Porgo s’est lancée dans un voyage errant, craignant que des terroristes ne ravagent les villages du nord. Rester en place signifiait vivre dans une peur constante, écouter les murmures la nuit, qui annonçaient de temps en temps de nouvelles attaques. Il n’était pas question d’éduquer les enfants dans une telle situation. Plus de 2 000 écoles ont été fermées dans la région en raison de nombreux enlèvements, agressions et meurtres. Les enfants de Ruth et Barka Wende n’ont pas pu fréquenter l’école pendant plus de 2 ans.

Le père et son fils cadet Wend Zaade ont été les premiers à se lancer dans l’inconnu. La mère et le vieux Michel, risquant leur vie, sont restés au village pour ramasser les récoltes du champ – la seule richesse et protection pour toute la famille pendant quelques semaines. Les Porgo peuvent se considérer chanceux. Ils se sont rencontrés au bout de trois mois à Gourcy, comme le dit le père de famille, « dans un paradis qu’ils ont finalement atteint après une errance épuisante et dangereuse ». Ils l’ont fait à la dernière minute. Avant-hier, des terroristes ont de nouveau attaqué leur village, tuant deux des proches de Ruth.

Nous n’avons aucun doute que vous êtes les créateurs de ce paradis au milieu du désert. C’est grâce à vous et aux investissements financés par vous (puits profonds, système d’irrigation moderne) que la terre produit des fruits ici presque sans arrêt. Voyez par vous-même ce qui se passe à Gourcy maintenant, au milieu de l’hiver polonais. La saison du jardinage est pleine – les bananes, le chou, les tomates, les oignons, la laitue, les haricots, les courgettes, les aubergines, les pommes de terre, les carottes, les betteraves et les radis poussent déjà. Nous allons cueillir des légumes prochainement.

Bien sûr, nous avons déjà pris soin de la famille Porgo. Ils vivent dans un chalet dans le jardin, où le papa travaille comme concierge et Ruth s’occupe de la terre pour que la famille mange. Nous avons pu envoyer immédiatement Wend Zaade à l’école et il en est très content. Il a de nouveaux amis et réussit plutôt bien dans ses études. Michel, qui a voyagé avec sa mère à Gourcy bien plus tard après la fin des études, attend avec impatience la rentrée scolaire. Dans un futur proche, dès que le kit de démarrage agricole sera disponible, nous prévoyons d’inclure des nouveaux venus dans notre projet. Ils obtiendront tout (bétail, semences et outils de culture) pour pouvoir se tenir debout et acquérir les compétences nécessaires pour multiplier les biens reçus. Aujourd’hui toute la famille s’endort paisiblement, sans rompre avec la peur au milieu de la nuit.

En visitant aujourd’hui la boutique en ligne, Bienfaisance24, et en faisant don d’un ensemble d’outils à notre jardin ou d’une brique sur son extension, vous restaurez leur quartier – les résidents de l’un des pays les plus pauvres du monde, où 44% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, avec moins de 5 PLN jour – l’espoir d’une vie décente. Pour ces personnes spécifiques, cela signifie tout !