Plus de problèmes sur Lesbos!

Aide urgente pour les habitants de Moria 2.0

Nous répondons à une vague de demandes d'asile rejetées. Nous voulons aider les habitants de Moria 2.0 dans leurs efforts pour obtenir le droit à un abri sûr, car pour de nombreuses familles sans défense, l'expulsion est une condamnation à mort.

en savoir plus

Nous avons déjà:
28 915 PLN
Nous avons besoin de :
73 000 PLN

Grâce aux Investissement vitaux, chaque jour nous sauvons des vies d’enfants

République démocratique du Congo

La RDC, le second pays africain en termes de superficie, est plein de paradoxes. D’un côte, il abonde en richesses naturelles (cobalt, cuivre, pétrole, diamants, or…) ; de l’autre, ses habitants sont parmi les nations les plus pauvres du monde. Depuis des décennies, la RDC est plongée dans des conflits à répétition qui sont à l’origine de l’une des crises humanitaires les plus importantes dans le monde.

Infos clés :
  • environ 15,6 millions – 18% de Congolais souffrent de la faim
  • 3,4 millions d’enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition aiguë
  • 41,8% des millions d’enfants de moins de 5 ans sont rabougris
  • 63,2% des enfants de moins de 5 ans ainsi que 41% des femmes entre 15 et 49 ans ont une forme d’anémie
Notre centre d’aide alimentaire prend en charge au moins

100

enfants par semaine
En 2020, nous avous sauvé de la maladie de famine

647

mineurs affamés

26.03.2019

Il est haut temps pour des nouvelles en provenance de la DRC. Si récemment nous n’avons pas trop parlé de notre hôpital de Ntamugenga, cela ne veut pas forcément dire qu’il n’y se passe rien d’intéressant. Bien au contraire ! La sœur Agnieszka et son personnel ont sans cesse du pain sur la planche. Des foules de patients sont accueillis chaque jour à l’hôpital et au centre d’aide alimentaire. Certains cas sont particulièrement difficiles à négocier parce que les malades de toute la région savent déjà pertinemment que Ntamugenga est le seul endroit où on ne leur refusera pas d’être pris en charge. Qui plus est, la plus importante épidémie d’Ebola dans l’histoire du pays prend de l’ampleur dans une région voisine. On a déjà répertorié 610 morts sur un peu moins d’un mille de cas enregistrés. Sur la carte ci-contre, vous pouvez suivre l’évolution du virus dans la région. Dans le sud, le virus vient d’atteindre le village de Kayna qui, à son tour, est voisine de Kiwanja et Rutshuru. Ntamugenga se trouve juste à côté…

Malgré des cas d’Ebola signalés dans des villages toujours plus proches les unes que les autres de notre hôpital, nous faisons de notre mieux pour s’occuper le mieux possible de nos patients. Le lait thérapeutique, que la Bonne Fabrique vient de faire venir en RDC il y a quelques semaines, est pour eux autrement plus précieux que l’or et les diamants dont regorge le sol congolais. En effet, très souvent, les parents arrivent chez nous avec des enfants en très mauvais état, parfois sur le point d’agoniser. À Ntamugenga, nous n’avons donc pas de temps à perdre.

En choisissant de vous joindre au programme d’Investissement vital, vous sauvez des vies chaque jour. Seulement depuis le début de l’année courante, nous avons réussi à guérir une centaine de gosses atteints de maladie de famine aiguë et presque deux cents enfants souffrant de malnutrition modérée. En moyenne, ça donne trois vies sauvées par jour. Parmi les survivants, il y a notamment la petite Rebecca dont l’histoire est déjà connue de nos « actionnaires vitaux » membres du groupe Facebook dédié au projet.

Rebecca est une fillette de 2 ans que nous avons pris en charge il y a quelques semaines. Elle souffrait de paludisme, d’anémie et de malnutrition aiguë. Nous avons lutté pour sa vie pendant presque une semaine entière. Elle a dû être placée sous l’oxygène et recevoir plusieurs transfusions sanguines. On lui a également administré des anti-paludiques et l’a nourrie au lait thérapeutique (acheté grâce à vos donations). Autrement dit, nous avons réussi à arracher la petite des griffes de la mort in extremis. La photo en tête du post vient d’être réalisée ce matin, la seconde dix jours après l’admission de Rebecca dans notre centre d’aide alimentaire et la troisième quelques heures à peine après son arrivée à Ntamugenga. Eh oui, c’est bel et bien la même enfant ! Chacun de vos investissement vitaux est susceptible de faire des miracles pareils. Vous pouvez être légitimement fiers de vous-mêmes !

En effet, c’est grâce à votre générosité que vous nous permettez de sauver chaque jour des vies d’enfants, cela dans l’un de ces endroits du monde où ils ne peuvent compter sur personne d’autre. Si vous n’êtes pas encore au courant des conditions de notre programme caritatif « Investissement vital », n’hésitez pas à cliquer sur le lien ci-dessous et permettez-nous de vous convaincre qu’un investissement dans une vie est le meilleur placement possible !