Plus de problèmes sur Lesbos!

Aide urgente pour les habitants de Moria 2.0

Nous répondons à une vague de demandes d'asile rejetées. Nous voulons aider les habitants de Moria 2.0 dans leurs efforts pour obtenir le droit à un abri sûr, car pour de nombreuses familles sans défense, l'expulsion est une condamnation à mort.

en savoir plus

Nous avons déjà:
28 715 PLN
Nous avons besoin de :
73 000 PLN
Blog

Emma a besoin de nous !

Sénégal

Le Sénégal est un pays en Afrique occidentale bordé par l’océan Atlantique qui a déclaré son indépendance de la France le 4 avril 1960. Même s’il s’agit de l’un des pays africains les plus stables politiquement parlant, il fait partie des pays les moins développés du monde. Presque la moitié du pays est occupée par des terres arables mais la culture des plantes alimentaires y est rendue très difficile par des anomalies climatiques à répétition. La température maximale sur le territoire sénégalais a été enregistré à Matam : 48,8 °C.

Infos clés:
  • 38% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté (avec moins de 1,90 dollar par jour) ;
  • le pourcentage des Sénégalais professionnellement actifs est de 50,6% ;
  • 44% de la population professionnellement active travaille dans l’agriculture ;
  • seulement 13,9% des Sénégalais âgés de plus de 25 ans poursuivent leur scolarité au-delà de l’école primaire ;
  • le pourcentage d’alphabétisation des jeunes âgés entre 15 et 24 ans est de 69,8%
Nous finançons l’éducation de

56 filles

et jeunes femmes dans une école professionnelle à Dakar

100%

des diplômées trouvent un emploi dans leur domaine de prédilection

20.11.2018

Vous connaissez déjà notre école professionnelle pour filles de Dakar. Chaque année, 56 jeunes filles y apprennent une profession et se préparent à entrer sur le marché du travail local. 56 élèves veut dire 56 histoires humaines, parfois très difficiles, comme celle d’Emma Corea. La voilà…

L’adolescente souffre d’une déformation au niveau d’une hanche. Avant d’intégrer notre école, elle essayait de résoudre elle même son problème. Elle avait même contacté une clinique orthopédique où elle avait appris que l’intervention chirurgicale nécessaire pour corriger son handicap représentait un coût d’1 000 euros. De retour à la maison, Emma avait vite compris que ses parents ne pourraient tout simplement pas l’aider à réaliser son rêve. Le prix de l’opération dépassait largement le budget familial. Emma, qui était membre du chœur de sa paroisse, s’était alors tournée vers son curé qui, lui non plus, ne pouvait pas l’aider. Désespérée, la jeune fille avait alors sollicité l’agenda « Caritas » locale, mais pendant deux ans, personne n’avait pris le soin de ne serait-ce que répondre à sa requête. En fin de compte, Emma s’est inscrite à notre école. Au départ, la sœur Ewa, principale de l’école, avait des doutes, craignant que le handicap de l’adolescente pourrait l’handicaper dans le processus d’apprentissage, mais ses inquiétudes se sont bientôt dissipées. En effet, Emma s’est vite liée d’amitié avec les sœurs et a fini par leur dévoiler ses rêves les plus intimes : fonder une famille et commencer à marcher normalement, comme les autres filles de son âge.

Autrement dit, CHERS BONUSINIENS, il y a du BIEN à fabriquer en urgence. En effet, nous venons de promettre à Emma que nous allons financer son opération. Allons-nous réussir à atténuer sa souffrance et faire basculer sa vie pour le mieux en l’aidant à réaliser son rêve ?

Calculez bien : 1 000 euros, c’est seulement 215 donations de 20 PLN (environ 5 euros) chacune. Alors, on y vas ? Que le BIEN soit avec vous !