La Bonne Fabrique se prépare pour une autre nuit à la frontière

Ukraine

Le 24 février 2022, la Russie a lancé une offensive militaire en Ukraine, faisant des victimes civiles et détruisant les infrastructures du pays. Plus d’un quart de la population a été contrainte de fuir leur domicile. Au cours des premières semaines, plus de 4,3 millions de réfugiés ont fui l’Ukraine, et autant ont été déplacés à l’intérieur du pays. Il s’agit de la crise de réfugiés qui connaît la croissance la plus rapide depuis la Seconde Guerre mondiale.

Nous ne pouvons pas être indifférents à la souffrance de nos voisins, nous nous sommes immédiatement mis à aider !

Dans les premiers jours de la guerre, nous avons livré

21 000

miches de pain pour les habitants de Kiev
Nous avons envoyé

20 tonnes

de vivres dans les zones touchées par le conflit
Nous nous occupons de

55

enfants évacués de l'orphelinat de Zhytomyr

27.02.2022

Nous nous préparons à passer une autre nuit à la frontière. Nous essaierons de la traverser une fois de plus pour apporter de l’aide du côté ukrainien.

Nous remplissons des thermos de thé chaud, remplissons notre voiture de couvertures et de provisions. Nous recevons chaque jour une aide précieuse de la part de Sœur Małgorzata Chmielewska, de l’Association Polska 2050 et, bien sûr, de vous.

Dans le même temps, nous traitons autant de demandes que possible d’évacuation d’Ukraine et de ravitaillement pour ceux qui restent dans ce pays ravagé par la guerre. Nous recevons des signaux indiquant que Lviv commence à manquer de nourriture, de médicaments et de poches de sang, car les gens veulent les partager avec ceux qui combattent dans l’est du pays.

Nous pouvons encore voir les images de la nuit dernière devant nos yeux.

Jetez un œil à la situation. Aujourd’hui sera encore plus difficile, car de la pluie avec de la neige est attendue.

Nous resterons ici aussi longtemps qu’il le faudra et nous sommes sûrs que vous resterez ici avec nous !

Aide urgente nécessaire

Sauvez la pharmacie pour les plus démunis au Togo

Cette somme permettra d'équiper les étagères de la pharmacie pour la première moitié de l'année. Ania et Mateusz s'occuperont de cela, et ils voleront au Togo en février pour remplir les étagères avec les antibiotiques, les antipaludéens et les analgésiques les plus essentiels. La pharmacie de Saoudé a des vies à sauver. Elle ne peut réussir sans votre soutien.

en savoir plus

Nous avons déjà:
2 032 EUR
Nous avons besoin de :
6 667 EUR