Un kit de santé pour Joyce

20 PLN

+ -
Catégorie Services de santé
Endroit Togo – Pharmacie à Saoudè

Joyce est une joyeuse adolescente et une très courageuse patiente. La fillette est atteinte d’une maladie rare et douloureuse. La maman de Joyce, Thérèse, est enseignante à l’école primaire. Elle n’est pas mariée. La mère et sa fille doivent compter sur elle-mêmes. Lorsque Joyce était âgée d’à peine quelques mois, son corps a commencé à envoyer les premiers signes inquiétants. Le bébé souffrait de grosses douleurs et avait les joints enflés. Les médecins ont fini par lui diagnostiquer une maladie rare et incurable.

L’anémie falciformeest une maladie génétique résultant d’une mutation sur le gène codant l’hémoglobine. Si les globules rouges « normales » sont rondes et se déplacement rapidement dans  les vaisseaux sanguins, en cas d’anémie falciforme elles ont la forme d’une faucille et ne se déplacent que difficilement. Par conséquent, le malade est confronté à de très fortes douleurs, notamment au niveau des joints. Les maux peuvent être déclenchés à tout moment et dans toutes les circonstances : en cas d’une baisse de température, à cause de l’humidité, sous l’effet de la fatigue… Autrement dit, la bombe explose toujours au mauvais moment et il est pratiquement impossible d’y remédier.

La seule méthode de lutter contre l’anémie est un traitement symptomatique à base d’antibiotiques et antidouleurs. Si les transfusions sanguines sont beaucoup plus efficaces, ce type de traitement est inaccessible aux Togolais ordinaires. La solution idéale serait une greffe de moelle osseuse…

Nous souhaitons faire de notre mieux pour que la talentueuse Joyce ne soit pas obligée à arrêter sa scolarité. Nous voulons que sa mère puisse toujours avoir à sa disposition un stock nécessaire d’injections et d’antidouleurs. Chaque attaque douloureuse de sa fille, qui se traduit par la nécessité d’acheter de nouveaux médicaments et de se rendre à l’hôpital, représente un coûtd’environ 20 000 francs, soit un peu plus de 100 PLN (environ 27,5 euros). Chaque moins, Joyce connaît 2 à 3 attaques. Étant donnée que le salaire mensuel de Thérèse est de 45 000 francs, la maladie de sa fille ravage autant le budget familial que le corps de la jeune fille.

Qu’est-ce qu’on peut faire ?

Après avoir vérifié la documentation médicale de Joyce, nous avons constaté des vaccinations manquantes qu’il est nécessaire de rattraper. Comme la mère et la fille disposent d’un frigo, elles peuvent toujours avoir un stock de médicaments nécessaires sous la main. En plus de les aider à financer l’achat des médicaments, nous pouvons également envoyer Joyce chez les meilleurs spécialistes togolais et couvrir les frais de sa thérapie, de sorte que Thérèse n’ait plus à faire des choix impossibles : soigner sa fille ou lui donner à manger ? ; lui acheter un livre ou un antidouleur ?

Partagez

20 PLN

+ -

Les biens le plus nécessaires