Assistance médicale pour un réfugié de Lesbos

25 PLN

+ -
Catégorie Services de santé
Endroit Grèce – Aidons les réfugiés sur l’île grecque de Lesbsos

Dans le camp Moria 2.0 sur l’île grecque de Lesbos, nous ne devons pas seulement nourrir les affamés, mais aussi guérir, soulager la douleur – répondre aux besoins humains le plus fondamental, qui est l’accès aux soins médicaux. Notre équipe a été rejointe par Ola, une pédiatre, avec qui nous faisons le tour des tentes du camp.

Dans l’un d’eux, nous avons rencontré Mimi, une nouvelle maman. Benny est né il y a trois semaines. À la suite d’un accouchement mal fait, le bébé souffre d’une paralysie du plexus de l’épaule. Néanmoins, après quelques jours, il est sorti de l’hôpital et, avec sa mère, s’est retrouvé dans la tente du camp. Mimi ne sait pas quoi faire ensuite. Elle permet à Ola d’examiner le bébé. Elle demande une poussette car il n’y a même pas dans quoi le mettre.

Mona est sortie de quelques tentes plus loin. Elle s’est échappée avec quatre enfants de la Syrie déchirée par la guerre. Nous voulions entendre son histoire, mais les blessures non cicatrisées saignent encore. « Les souvenirs des explosions me soufflent encore l’esprit », a-t-elle dit les larmes aux yeux. Elle est dans le camp depuis plusieurs mois. Elle ne peut pas dormir. Une douleur lancinante dans son dos la tire de son sommeil comme dans un pire cauchemar. C’est comme ça tous les jours. Elle aurait aimé que ça ne fasse pas mal. Elle demande des conseils et des médicaments, bien que sa demande d’aide soit doublée de peur que lorsque la douleur passe, des souvenirs la réveillent à nouveau.

Nous avons pris la poussette toute neuve de Mimi, Ola s’en charge, consulte la main du petit Benny sur le problème, Mona reçoit des anti-inflammatoires et des analgésiques. Nous le faisons grâce à vous. Les familles que nous visitons ressentent déjà votre soutien !

Aidez-nous à continuer à soulager la douleur des personnes qui ont trop souffert dans leur vie !

Partagez

25 PLN

+ -