Ici, l'eau signifie plus que l'or

Burkina Faso

Selon l’ONU, il s’agit de l’un des pays les moins développés du monde. Son indice de développement humain (IDH) étant de 0,4 seulement, le Burkina Faso est classé 185e sur la liste de 188e pays.

Infos clés:
  • 43,7% de la population vit avec moins de 1,90 dollar par jour ;
  • l’indice d’alphabétisation des jeunes Burkinabés est de 52,5% et représente l’un des pires scores à l’échelle mondiale ;
  • seulement 37,7% des Burkinabés âgés de plus de 15 ans savent lire et écrire ;
  • 80% de la population professionnellement active travaille dans le secteur agricole.
Notre projet est destiné à

35 familles

paysannes du village de Gourcy
Nous initions

50

villageoises au métier de tailleur

16.08.2022

Lorsqu’une rivière meurt, nous réalisons soudain que ce n’est pas que de l’eau. Une rivière, c’est de la végétation, des poissons, des oiseaux, de l’agriculture, des gens, de la vie. L’importance d’une source d’eau saine pour l’avenir d’une région est bien connue des habitants du nord du Burkina Faso. C’est là que nous enseignons l’agriculture depuis des années, en luttant contre les effets du changement climatique. Ici, l’eau signifie plus que l’or. Sa source est traitée avec le plus grand respect.

Ce sont des photos d’hier. Il a finalement plu. Nous avons attendu cela longtemps. Une autre sécheresse et un manque de nourriture sont un mélange volatil et désastreux. Dans le jardin, nous avons déjà des piments rouges, du chou Napa, des concombres en fleurs, des épinards, des radis et du maïs. Les tomates poussent également bien et sont sur le point de virer au rouge. Il est remarquable qu’une telle richesse pousse sur une parcelle de terre déserte. Pour les habitants de Gourcy, c’est un remède contre la faim et l’opportunité d’une alimentation équilibrée. Jusqu’à il y a quelques années, tout ce que les villageois espéraient était de réussir à cultiver du mil, qui était semé ici en raison de sa courte saison de croissance. Aujourd’hui, les choses sont vertes et savoureuses.

Merci beaucoup pour votre implication. Même la plus petite contribution nous aide à verdir ce morceau du monde et à tirer le meilleur parti des sources d’eau dont nous disposons. En contactant Bienfaisance24 et en fournissant des outils avec lesquels travailler, en aidant à creuser un puits ou en fournissant un mètre carré de terrain, vous contribuez à lutter contre la faim de la meilleure façon possible.

PS Karolinka fête aujourd’hui son premier anniversaire dans le jardin. C’était notre charge, Céline de Gourcy, qui s’est battue courageusement pour elle et la Bonne Fabrique l’a aidée à le faire.

<-- ActiveCampaign Monitor Code -->