Des milliers de réfugiés ont dû fuir à nouveau

Moria a brûlé. Nous sauvons les habitants du camp en Grèce !

Un énorme incendie qui a éclaté dans la nuit du 8 au 9 septembre à complètement détruit le plus grand camp de réfugiés d'Europe. Nourrissons ces enfants qui sont restés sans abri cette nuit-là, qui ont vu les flammes et ont dû fuir à nouveau !

en savoir plus

Nous avons déjà:
67 495 PLN

Nous construisons une salle de rééducation dans un hospice

Rwanda

Le Rwanda est à la fois l’un des pays les plus petits et les plus peuplés du continent africain. La densité de population y est d’environ 463 individus sur 1 km! En raison de son relief, le Rwanda est surnommé « le pays des mille collines » tandis que son histoire mouvementé lui vaut le surnom du « pays des mille problèmes ».

Infos clés:
  • la population du Rwanda est estimé à environ 12 millions d’habitants ;
  • en 1994, le pays a été touché par le génocide de l’ethnie Tutsi – en l’espace de 100 jours, environ 1 million de Tutsis ont été assassinés tandis que 2 millions d’individus ont quitté le pays ;
  • le Rwanda est un pays agricole – les exportations des produits agricoles (café, thé, bananes…) représentent 63 % des revenus des exportations du pays
En 2019, nous assurons les soins palliatifs nécessaires à

27

malades

19.05.2020

Il y a deux ans que nous avons embauché un physiothérapeute, Sylvestre, à l’hospice de Kabuga. Soyons honnêtes, il fait des merveilles. Voyant à quel point son travail est important pour les patients en soins palliatifs, avec nos sœurs, nous avons décidé d’investir dans la physiothérapie.

Avec un tel spécialiste à bord, l’état de nombreux patients s’améliore considérablement. Les patients alités ont commencé à s’asseoir et à retrouver leur indépendance de base. Quand ils voient qu’ils sont de plus en plus en forme et ont plus de force, leur désir de vivre et de combattre la maladie revient. Ils découvrent quel était notre but ; que l’hospice n’est pas une morgue, mais un endroit où les personnes vivent jusqu’à la fin de leur vie. Ils n’auraient jamais eu l’occasion de faire de l’exercice régulièrement avec un spécialiste en dehors de l’hospice.

D’autres patients ont besoin d’être aidée par Sylvestre, et lui a besoin d’outils physio thérapeutiques professionnels. Nous essayons d’équiper progressivement l’hospice avec ces outils. L’année dernière, nous avons financé un ascenseur professionnel pour les patients. Aujourd’hui, nous allons jusqu’au bout ! Nous aidons les Sœurs d’Anges à construire une salle de rééducation. Une somme importante a déjà été récoltée par les Soeurs, mais pour couvrir l’intégralité de l’investissement, 20 000 euros sont encore nécessaires. Pouvez-vous nous aider ? Il y aura un nouveau bâtiment, des chambres professionnellement équipées et une terrasse avec une belle vue.

Aujourd’hui est le jour de bonnes actions ! Cette année, vous pouvez le célébrer en achetant … une brique. Nous construirons un lieu à partir de ces briques, où, grâce à vous, de bonnes actions seront réalisées chaque jour.