Famine en Mauritanie. Nous venons au secours des enfants !

Ne laissez pas un autre enfant mourir de faim

Au centre de nutrition de Kaédi, pour la première fois depuis longtemps, un bébé de plusieurs mois n'a pu être sauvé. La petite Mariam nous a été confiée trop tard. Le nombre d'enfants affamés ne cesse d'augmenter ! Nourrissez un enfant affamé avec nous !

en savoir plus

Nous avons déjà:
10 203 PLN
Nous avons besoin de :
10 000 PLN

Les familles de Lesbos ont encore besoin de vous

Grèce

En 2015, 856 000 personnes sont passées par les îles grecques, et en 2017 et 2018 seulement un peu moins de 30 000 personnes (selon le HCR).  Mais 2019 a déjà enregistré une croissance de plus de 60 000 nouveaux arrivants.  Aujourd’hui, les bateaux arrivant sur les plages grecques sont de retour, et la pratique montre que quelqu’un peut rester coincé à Lesvos pendant plusieurs années.  Nikos et Katerina dirigent un petit restaurant sur l’île, où chaque réfugié peut se sentir chez lui et manger un repas gratuitement.

Infos clés:
  • Le camp de réfugiés de Moria sur l’île grecque de Lesbos compte actuellement environ 2200 habitants.
  • 2 000 d’entre eux sont des enfants
  • Depuis début 2015, presque 1 000 000 de migrants sont passés par différentes îles grecques pour arriver ensuite en Europe continentale
Chaque jour, nous servons plus de

850

repas
Nous distribuons

des repas et des produits de premiers soins

aux plus nécessiteux, incluant les enfants, les femmes enceintes et les malades

14.11.2020

Nous continuons à collecter des colis pour les familles du nouveau camp de Lesbos, car il y a toujours une distribution quotidienne des produits d’hygiènes nécessaires pour les enfants, des couvertures chaudes, des vestes d’hiver et des imperméables pour leurs parents et, bien sûr, des repas chauds et nutritifs.

La situation des habitants du nouveau camp est chaque jour plus difficile. Il commence à souffler, il pleut de plus en plus. Les nuits sont fraîches. Rien n’a changé ici aussi en termes d’organisation, des douches, s’il n’y en avait pas, il n’y en aura pas. La Grèce est dans le second confinement depuis une semaine, ce qui complique notre travail, mais malgré cela, Katerina et Nikos touchent de plus en plus de personnes dans le besoin.

Nous pouvons le faire grâce à vous !!! Nous espérons vraiment que vous serez toujours avec nous en ces temps difficiles. Si vous avez 5 ou 10 zlotys gratuits aujourd’hui, soutenez notre collecte de fonds. Aidons les enfants dont le monde a été organisé par des adultes de manière qu’ils ne connaissent pas la vie en dehors du camp. Qu’ils ne gèlent pas, qu’ils aient quelque chose à manger, qu’il y ait une raison de sourire et le sentiment qu’ils n’ont pas seulement des ennemis dans ce monde, mais de vrais amis.

Voulez-vous aider ?!

<-- ActiveCampaign Monitor Code -->