Laudie et les souvenirs de papier : l'histoire de la lutte contre la solitude

Liban

Intensifiée depuis octobre 2019, la crise politique et économique conduit le Liban au bord de la faillite. La situation tragique a été exacerbée par une gigantesque explosion de produits chimiques stockés dans le port de Beyrouth. La classe moyenne a pratiquement cessé d’exister. Les citoyens éduqués fuient l’hyperinflation, la hausse du chômage, les coupures d’électricité et les pénuries de carburant.

Infos clés:
  • Depuis le début de la crise, la livre libanaise a perdu plus de 90 % de sa valeur
  • Les prix des denrées alimentaires ont augmenté de 400 % entre janvier et décembre 2020.
  • Le PIB a baissé de 20,3% (2020)
  • 78% de la population libanaise (3 millions de personnes) vit dans la pauvreté. L’extrême pauvreté a touché 36% de Libanais (1,38 million)
  • il y a une pénurie nationale de médicaments essentiels
  • les coupures prolongées d’électricité et la pénurie de carburant (jusqu’à 20 heures par jour) paralysent la vie quotidienne des Libanais
Nous fournissons des médicaments, de la nourriture et des produits d'hygiène et d'assainissement de base à

250

malades chroniques et démunis

03.11.2023

« Personne ne me rend visite. Le carburant coûte cher. Ils n’ont probablement aucun moyen de venir », explique l’octogénaire. Elle veut vraiment croire que c’est la seule raison. Elle hésite un instant. Finalement, elle secoue la tête et repousse les pensées indésirables. Elle sourit à nouveau.

Laudie tient une boîte à chaussures à la main. Lorsque nous nous présentons, elle le berce et le caresse. Elle vit depuis trois ans chez des religieuses dans la banlieue de Byblos. Le visage rond et simple de la vieille dame, ses yeux trahissent à quel point elle aime les petites choses. Elle n’arrête jamais de sourire, même si elle n’a plus beaucoup de raisons d’être heureuse.

« Venez ! Je dois vous montrer quelque chose. »

Laudie ouvre la boîte et regarde des photos du passé. Elle étale des souvenirs en papier sur le lit. Pendant des décennies, elle a élevé les enfants de riches Libanais. Elle s’y est consacré entièrement. Elle n’avait plus le temps de créer sa propre maison et de fonder une famille.

Une double mastectomie, un problème de circulation, pas de travail, des économies définitivement gelées en banque, pas de revenus et la solitude. N’importe laquelle de ces tragédies peut tuer. Laudie les porte tous.

« Je ne suis pas seule. Il y a les sœurs, il y a le Dr Elias, il y a vous. Vous me donnez mes médicaments. Grâce à vous, j’ai à manger. J’ai encore de quoi remercier Dieu. »

La crise au Liban a tout chamboulé. La Banque mondiale a déclaré en 2021 ce qui se passe ici comme le plus grand effondrement économique de l’histoire moderne. Cependant, rien n’a été fait. Tout manque encore. A nous de veiller à ce que les bons cœurs ne manquent pas ici. Laudie et nos autres personnes au Liban ont vraiment besoin de vous.

Aide urgente nécessaire

Sauvez la pharmacie pour les plus démunis au Togo

Cette somme permettra d'équiper les étagères de la pharmacie pour la première moitié de l'année. Ania et Mateusz s'occuperont de cela, et ils voleront au Togo en février pour remplir les étagères avec les antibiotiques, les antipaludéens et les analgésiques les plus essentiels. La pharmacie de Saoudé a des vies à sauver. Elle ne peut réussir sans votre soutien.

en savoir plus

Nous avons déjà:
2 032 EUR
Nous avons besoin de :
6 667 EUR