Nous combattons la faim

Aidez-nous à sauver Barak !

Le premier enfant de la famille d'un jeune couple congolais. Les repas réguliers sont rares pour ses parents. Pendant la grossesse, la mère du garçon mangeait mal. Après l'accouchement, il y avait un problème d'allaitement, après un mois, le bébé pesait moins de 2 kilogrammes ...

Il n'y a pas de vacances pour sauver des vies et nourrir les affamés. Une autre collecte de fonds commence : la lutte contre la faim !

en savoir plus

Nous avons déjà:
24 851 PLN
Nous avons besoin de : :
30 000 PLN

La folie culinaire des filles de Dakar

Sénégal

Le Sénégal est un pays en Afrique occidentale bordé par l’océan Atlantique qui a déclaré son indépendance de la France le 4 avril 1960. Même s’il s’agit de l’un des pays africains les plus stables politiquement parlant, il fait partie des pays les moins développés du monde. Presque la moitié du pays est occupée par des terres arables mais la culture des plantes alimentaires y est rendue très difficile par des anomalies climatiques à répétition. La température maximale sur le territoire sénégalais a été enregistré à Matam : 48,8 °C.

Infos clés:
  • 38% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté (avec moins de 1,90 dollar par jour) ;
  • le pourcentage des Sénégalais professionnellement actifs est de 50,6% ;
  • 44% de la population professionnellement active travaille dans l’agriculture ;
  • seulement 13,9% des Sénégalais âgés de plus de 25 ans poursuivent leur scolarité au-delà de l’école primaire ;
  • le pourcentage d’alphabétisation des jeunes âgés entre 15 et 24 ans est de 69,8%
Nous finançons l’éducation de

56 filles

et jeunes femmes dans une école professionnelle à Dakar

100%

des diplômées trouvent un emploi dans leur domaine de prédilection

01.07.2020

Au Sénégal, il existe des restrictions dues à l’épidémie encours. Les écoles, bien qu’elles devraient rouvrir et faire passer des examens ; restent fermées. Il en est de même avec les frontières et les aéroports. Le nombre de patients augmente et il est difficile de dire quand la situation s’améliorera.

Les filles du Foyer de Dakar utilisent ce temps au maximum. La folie culinaire continue. Encore quelques semaines d’isolement forcé et elles méritent la première étoile Michelin. Croissants, côtelettes … tous vous souhaitent la bienvenue, car vous leur donnez l’opportunité de développer leurs passions et d’acquérir de nouvelles compétences depuis plusieurs années. Bien sûr, la production de masques, qui fait définitivement partie du paysage de Dakar, se poursuit à grande échelle.