Invitez ceux qui en ont le plus besoin à la table de Noël

Grèce

En 2015, 856 000 personnes sont passées par les îles grecques, et en 2017 et 2018 seulement un peu moins de 30 000 personnes (selon le HCR).  Mais 2019 a déjà enregistré une croissance de plus de 60 000 nouveaux arrivants.  Aujourd’hui, les bateaux arrivant sur les plages grecques sont de retour, et la pratique montre que quelqu’un peut rester coincé à Lesvos pendant plusieurs années.  Nikos et Katerina dirigent un petit restaurant sur l’île, où chaque réfugié peut se sentir chez lui et manger un repas gratuitement.

Infos clés:
  • Le camp de réfugiés de Moria sur l’île grecque de Lesbos compte actuellement environ 2200 habitants.
  • 2 000 d’entre eux sont des enfants
  • Depuis début 2015, presque 1 000 000 de migrants sont passés par différentes îles grecques pour arriver ensuite en Europe continentale
Chaque jour, nous servons plus de

850

repas
Nous distribuons

des repas et des produits de premiers soins

aux plus nécessiteux, incluant les enfants, les femmes enceintes et les malades

09.12.2021

« J’aime les fleurs. J’en avais toujours plein à la maison. Quand nous avons dû fuir, je leur ai dit au revoir à voix haute. Il n’y avait pas de temps pour emballer. Si nous n’avions pas fui cette nuit-là, nous serions maintenant morts. Nous avons perdu contact avec nos proches et nos voisins cette nuit-là. Je ne sais pas ce qui leur est arrivé. Peut-être qu’ils n’y sont pas parvenus », nous dit Ramzia en cueillant les feuilles jaunies d’une plante suspendue dans un pot devant l’entrée de sa tente dans le camp de réfugiés de Lesbos, en Grèce.

Au même moment, Cobra Cazimi, une Afghane vivant dans un container en zone rouge, plie soigneusement les vêtements de sa fille de sept ans, Mahnaz. Le sol, recouvert de couvertures, donne l’impression que personne n’a jamais marché dessus. Il pleut dehors, la boue colle aux chaussures, mais il n’y en a aucune trace dans la demeure de Cobra. Tout a sa place ici. Dans la cuisine bien rangée, la vaisselle sèche, soigneusement rangée.

La section rouge du camp est déprimante à la vue des gens qui sont coincés ici pendant des mois, souvent des années. En même temps, il est étonnant de voir à quel point les gens aspirent à la normalité, même dans les conditions les plus indignes. Il y a des petits jardins familiaux, des pots d’herbes et de fleurs à l’entrée des tentes et des balançoires pour les enfants en palettes. Il y a aussi des petites maisons pour les chats grecs avec lesquelles les habitants du camp se sont associés pour combattre les rats.

Il peut sembler à quelqu’un que l’effort de garder sa tente bien rangée avec les choses que l’on a rassemblées ou de créer un jardin de fortune dans l’éphémère dans lequel ils sont suspendus, est complètement inutile. Les êtres humains, cependant, ne se préoccupent pas seulement de leurs besoins fondamentaux. Tout le monde doit être traité avec dignité et sa dignité doit être préservée, quelle que soit la situation dans laquelle elle se trouve. En plus de fournir de la nourriture et une assistance de base, notre objectif est d’aider les personnes à retrouver leur dignité. C’est pourquoi nous leur rendons visite chez eux, écoutons leurs histoires et leur parlons de nous-mêmes. On admire les jardins familiaux et l’ingéniosité des pères qui aménagent des aires de jeux pour leurs enfants.

Rejoignez-nous aujourd’hui ! En achetant un repas chaud, vous donnez la force à un réfugié de survivre dans une réalité aussi difficile. Vous pouvez également inviter l’un d’eux à votre table de Noël en achetant une boule faite à la main avec une peinture réalisée par l’un des réfugiés.

Aide urgente nécessaire

Aide humanitaire pour Izium

Izium et les villages environnants ont enduré six mois de terreur. Sur un rayon de 100 km, il n'y a pas un seul magasin d'alimentation ouvert. Les habitants comptent sur leurs dernières fournitures cachées et, plus encore, sur l'espoir qu'ils s'en sortiront jusqu'à l'arrivée de l'aide humanitaire.

Nous nous sommes immédiatement mis en route pour aider et avons été parmi les premiers à arriver.

en savoir plus

Nous avons déjà:
9 296 EUR
Nous avons besoin de :
11 111 EUR
<-- ActiveCampaign Monitor Code -->