Allumez une "Lumière pour l'Ukraine" avec nous !

Ukraine

Le 24 février 2022, la Russie a lancé une offensive militaire en Ukraine, faisant des victimes civiles et détruisant les infrastructures du pays. Plus d’un quart de la population a été contrainte de fuir leur domicile. Au cours des premières semaines, plus de 4,3 millions de réfugiés ont fui l’Ukraine, et autant ont été déplacés à l’intérieur du pays. Il s’agit de la crise de réfugiés qui connaît la croissance la plus rapide depuis la Seconde Guerre mondiale.

Nous ne pouvons pas être indifférents à la souffrance de nos voisins, nous nous sommes immédiatement mis à aider !

Dans les premiers jours de la guerre, nous avons livré

21 000

miches de pain pour les habitants de Kiev
Nous avons envoyé

20 tonnes

de vivres dans les zones touchées par le conflit
Nous nous occupons de

55

enfants évacués de l'orphelinat de Zhytomyr

17.03.2022

Nous sommes jeudi aujourd’hui ! Trois semaines se sont écoulées depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine. L’estimé Père Adam Boniecki allume aujourd’hui avec nous une « Lumière pour l’Ukraine », qui est non seulement un signe visible de notre unité avec le peuple ukrainien, mais aussi un soutien très concret aux activités menées par la Bonne Fabrique. Le revenu de chaque bougie nous aidera à :
1. fournir une aide humanitaire à ceux qui attendent de traverser du côté ukrainien de la frontière.
2. envoyer d’autres cargaisons de nourriture, de vêtements chauds et de tout ce que les maires des villes sinistrées demandent.
3. répondre aux besoins des mères et des enfants ukrainiens qui sont en sécurité en Pologne, mais qui ont besoin d’aide pour s’occuper de leurs enfants, trouver du travail et faire face à une réalité complètement nouvelle et étrangère.

Allumez à nouveau une « Lumière pour l’Ukraine » avec nous, ce soir à 20 h 00 !

Aide urgente nécessaire

Sauvez la pharmacie pour les plus démunis au Togo

Cette somme permettra d'équiper les étagères de la pharmacie pour la première moitié de l'année. Ania et Mateusz s'occuperont de cela, et ils voleront au Togo en février pour remplir les étagères avec les antibiotiques, les antipaludéens et les analgésiques les plus essentiels. La pharmacie de Saoudé a des vies à sauver. Elle ne peut réussir sans votre soutien.

en savoir plus

Nous avons déjà:
3 420 EUR
Nous avons besoin de :
6 667 EUR