Nous combattons la faim

Aidez-nous à sauver Barak !

Le premier enfant de la famille d'un jeune couple congolais. Les repas réguliers sont rares pour ses parents. Pendant la grossesse, la mère du garçon mangeait mal. Après l'accouchement, il y avait un problème d'allaitement, après un mois, le bébé pesait moins de 2 kilogrammes ...

Il n'y a pas de vacances pour sauver des vies et nourrir les affamés. Une autre collecte de fonds commence : la lutte contre la faim !

en savoir plus

Nous avons déjà:
24 851 PLN
Nous avons besoin de : :
30 000 PLN

Faisons un jardin ensemble au Burkina Faso!

Faire un don
Nous avons déjà
11 372 PLN
Akcję wsparło:
125 personnes

Burkina Faso

Selon l’ONU, il s’agit de l’un des pays les moins développés du monde. Son indice de développement humain (IDH) étant de 0,4 seulement, le Burkina Faso est classé 185e sur la liste de 188e pays.

Infos clés:
  • 43,7% de la population vit avec moins de 1,90 dollar par jour ;
  • l’indice d’alphabétisation des jeunes Burkinabés est de 52,5% et représente l’un des pires scores à l’échelle mondiale ;
  • seulement 37,7% des Burkinabés âgés de plus de 15 ans savent lire et écrire ;
  • 80% de la population professionnellement active travaille dans le secteur agricole.
Notre projet est destiné à

40 familles

paysannes du village de Gourcy
Nous initions

18

villageoises au métier de tailleur

Aide alimentaire
Création d’emplois
Éducation

Le temps des vacances et du jardinage a déjà commencé. N’est-ce pas une belle opportunité pour nous de faire ensemble … le JARDIN ?!

Une coopérative agricole fondée par nous, opère dans le village de Gourcy au nord du Burkina Faso. Le jardin donne du travail à des dizaines de familles, les habitants les plus pauvres du village. Nous ne cessons d’agrandir nos espaces de plantations, (en appliquant les principes d’une agriculture entièrement durable. En plus de six puits traditionnels, nous avons creusé deux puits profonds au cours des dernières semaines. Avec l’aide de l’énergie solaire, nous apportons de l’eau à la surface qui va directement à un système d’irrigation moderne. Grâce à cela, nous réduisons les pertes d’eau. Nous avons réussi à verdir une parcelle du désert ; les plantes poussent.

Les commerçants de la capitale de Ouagadougou se sont déjà intéressés à nos cultures. Récemment, ils ont acheté des piments, qu’ils vendront désormais dans la capitale. Ils étaient très heureux car ils ont obtenu les premières récoltes de qualité de notre jardin. Dès le début, nous avons opté un mode de culture, celle de la meilleure qualité, en respectant la terre et sans engrais artificiels.

Il faut développer rapidement la production maraîchère, car il y a de plus en plus de gens intéressés qui en parlent ! Le plan pour les vacances consiste à préparer un autre hectare de terre pour la culture, à créer encore plus d’emplois, à étendre la zone couverte par un système d’irrigation moderne et à démarrer de nouvelles cultures.

Pourquoi nous nous soucions tant que vous fassiez ce jardin avec nous ?

Le Burkina Faso est l’un des pays les plus pauvres du monde. 44% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, moins de 5 PLN par jour. Le changement climatique et la sécheresse prolongée sont une catastrophe pour les petites exploitations agricoles. Chaque année, plusieurs centaines de milliers de personnes décident d’émigrer, même si elles aimeraient rester chez elles. En leur donnant un lopin de terre et de l’eau, nous leur donnons un travail, de l’espoir, un sens à la vie, nourrissons, enseignons, changeons les histoires humaines.

L’intérêt pour nos légumes ouvre de nouvelles possibilités, et chaque mètre carré dans le jardin peut être votre contribution.

Pour 10 PLN, nous pouvons agrandir le jardin d’un autre mètre carré, l’amener à un système d’irrigation moderne, qui fonctionne bien sur un champ existant de 1,5 ha. Plus nous avons d’espace, plus nous engageons de personnes, ce qui leur donne de la stabilité et de nombreuses opportunités pour leur propre développement.

Cela ne fonctionnera pas sans vous ! Faisons ce JARDIN ensemble !