Soyons solidaires pour lutter contre la faim

533 repas pour le Congo !

Nous avons BEAUCOUP besoin de vous aujourd'hui ! Le coût d'achat de devises pour le Congo a grimpé de 8 000 PLN ces derniers mois. C'est 533 repas pour les enfants ! Levons cette somme pour continuer à sauver des vies d'enfants !

en savoir plus

Nous avons déjà:
11 999 PLN
Nous avons besoin de :
8 000 PLN

Katerina et Nikos - les nouveaux anges de la bonne usine

Grèce

En 2015, 856 000 personnes sont passées par les îles grecques, et en 2017 et 2018 seulement un peu moins de 30 000 personnes (selon le HCR).  Mais 2019 a déjà enregistré une croissance de plus de 60 000 nouveaux arrivants.  Aujourd’hui, les bateaux arrivant sur les plages grecques sont de retour, et la pratique montre que quelqu’un peut rester coincé à Lesvos pendant plusieurs années.  Nikos et Katerina dirigent un petit restaurant sur l’île, où chaque réfugié peut se sentir chez lui et manger un repas gratuitement.

Infos clés:
  • Le camp de réfugiés de Moria sur l’île grecque de Lesbos compte actuellement environ 7 000 habitants.
  • 2 000 d’entre eux sont des enfants de moins de 10 ans
  • Depuis début 2015, presque 1 000 000 de migrants sont passés par différentes îles grecques pour arriver ensuite en Europe continentale
Chaque jour, nous servons plus de

800

repas
Nous distribuons

des repas et des produits de premiers soins

aux plus nécessiteux, incluant les enfants, les femmes enceintes et les malades

10.03.2021

« Il fait très froid ! », raconte le père de deux jeunes enfants. Il y a quelques mois, lui et sa famille étaient coincés dans un camp temporaire sur l’île de Lesbos.

Le plus grand camp de réfugiés d’Europe a brûlé en septembre de l’année dernière. La tente érigée à la hâte devait être un abri temporaire pour les victimes des incendies. Dans des conditions extrêmes, près de 7 000 personnes ont dû survivre à l’hiver là-bas.

– Tout le monde est malade. Le seul remède à nos problèmes est le comprimé de paracétamol qui nous est offert – explique l’homme. Les lèvres des enfants, bleues de froid, devraient être le dernier signal, l’alarme appelant la communauté internationale à réagir et à évacuer le camp. Les habitants, livrés à eux-mêmes, ont scellé leurs tentes tout l’hiver. En février, des rafales de vent sur la côte, exactement à l’endroit où le camp était établi, atteignaient 100 km / h. Le manque de chauffage, d’eau chaude, les fréquentes coupures de courant ont aggravé leur situation.

Comme si cela ne suffisait pas, l’ensemble de la Grèce fait face à une augmentation intense de l’épidémie de la Covid-19 depuis plusieurs jours. Le confinement général de l’ensemble du pays a rendu encore plus difficile la fourniture d’une assistance à ceux qui en ont besoin.

Katerina et Nikos ne jettent pas les armes. Grâce à votre soutien, ils font toujours de leur mieux pour atteindre ceux qui en ont besoin avec des vêtements chauds, des couvertures et des repas. Encore une fois, nous devons réapprovisionner le fonds afin de fournir l’aide nécessaire aux plus démunis. Le coût d’un repas chaud avec lequel nous donnons aux malades, aux femmes enceintes et aux enfants est de 15 PLN. Chaque semaine, nous en préparons environ 2000. Tout notre espoir est en vous pour que personne ne manque de rien. Tout ce que vous avez à faire est de trouver PLN 15 et de venir aujourd’hui faire du shopping en ligne à Bienfaisance24.

Si vous souhaitez vous impliquer davantage et soutenir régulièrement Katrina et Nikos, il existe également une option. Les Grecs viennent de rejoindre notre projet « Equipe des Anges ». Désormais, vous pouvez devenir leurs assistants et, sans quitter votre domicile, apporter chaque jour une aide concrète aux habitants du plus grand camp de réfugiés d’Europe. Même le soutien le plus petit, mais régulier, signifie que nous serons en mesure de planifier les achats nécessaires à l’avance et de réagir beaucoup plus tôt à l’évolution de la situation dans le camp.

<-- ActiveCampaign Monitor Code -->