Aujourd'hui, nous célébrons la fête des grands-mères

Liban

Intensifiée depuis octobre 2019, la crise politique et économique conduit le Liban au bord de la faillite. La situation tragique a été exacerbée par une gigantesque explosion de produits chimiques stockés dans le port de Beyrouth. La classe moyenne a pratiquement cessé d’exister. Les citoyens éduqués fuient l’hyperinflation, la hausse du chômage, les coupures d’électricité et les pénuries de carburant.

Infos clés:
  • Depuis le début de la crise, la livre libanaise a perdu plus de 90 % de sa valeur
  • Les prix des denrées alimentaires ont augmenté de 400 % entre janvier et décembre 2020.
  • Le PIB a baissé de 20,3% (2020)
  • 78% de la population libanaise (3 millions de personnes) vit dans la pauvreté. L’extrême pauvreté a touché 36% de Libanais (1,38 million)
  • il y a une pénurie nationale de médicaments essentiels
  • les coupures prolongées d’électricité et la pénurie de carburant (jusqu’à 20 heures par jour) paralysent la vie quotidienne des Libanais
Nous fournissons des médicaments, de la nourriture et des produits d'hygiène et d'assainissement de base à

250

malades chroniques et démunis

21.01.2023

Aïda est une grand-mère qui vit au Liban, un pays où la valeur de la monnaie locale chute tellement chaque jour que l’achat d’une miche de pain pèse lourdement sur le budget du ménage.

Un froid glacial s’infiltre dans les pièces qu’Aida et Jeanne, sa fille, ne peuvent pas chauffer. Ils n’ont plus les moyens d’acheter du mazout. Le froid n’aide pas la douleur chronique à laquelle la grand-mère Aida est confrontée depuis des années.

Aujourd’hui, c’est la fête des grands-mères, une fête qui exprime notre gratitude pour les efforts déployés pour élever nos petits-enfants. La petite-fille d’Aida est encore trop jeune pour comprendre les difficultés auxquelles toute la famille est confrontée. Son cadeau est les bras d’enfant les plus aimants avec lesquels elle serre Aida dans ses bras en ce froid matin de janvier. C’est un baiser sur la joue froide de sa grand-mère. Nous rêvons de lui offrir un cadeau de plus : du mazout et des antalgiques vraiment efficaces qu’elle n’a pas pu s’offrir depuis que la crise a éclaté en 2019.

Si vous avez une place libre dans votre cœur pour grand-mère Aida, nous vous demandons d’acheter un bon pour du mazout ou un paquet de médicaments à offrir aujourd’hui comme un beau cadeau.

Aide urgente nécessaire

Sauvez la pharmacie pour les plus démunis au Togo

Cette somme permettra d'équiper les étagères de la pharmacie pour la première moitié de l'année. Ania et Mateusz s'occuperont de cela, et ils voleront au Togo en février pour remplir les étagères avec les antibiotiques, les antipaludéens et les analgésiques les plus essentiels. La pharmacie de Saoudé a des vies à sauver. Elle ne peut réussir sans votre soutien.

en savoir plus

Nous avons déjà:
2 384 EUR
Nous avons besoin de :
6 667 EUR