Nous lançons la Bonne Fabrique au Liban

Il y a une pénurie de médicaments essentiels au Liban

Le salaire moyen libanais est à peine suffisant pour acheter 13 sachets de paracétamol. Les pharmacies sont vides. Apportons notre soutien à ceux qui en ont le plus besoin !

en savoir plus

Nous avons déjà:
19 075 PLN
Nous avons besoin de :
45 000 PLN

Céline est devenue maman grâce à vous !

Burkina Faso

Selon l’ONU, il s’agit de l’un des pays les moins développés du monde. Son indice de développement humain (IDH) étant de 0,4 seulement, le Burkina Faso est classé 185e sur la liste de 188e pays.

Infos clés:
  • 43,7% de la population vit avec moins de 1,90 dollar par jour ;
  • l’indice d’alphabétisation des jeunes Burkinabés est de 52,5% et représente l’un des pires scores à l’échelle mondiale ;
  • seulement 37,7% des Burkinabés âgés de plus de 15 ans savent lire et écrire ;
  • 80% de la population professionnellement active travaille dans le secteur agricole.
Notre projet est destiné à

40 familles

paysannes du village de Gourcy
Nous initions

32

villageoises au métier de tailleur

12.08.2021

Une naissance le jour de l’anniversaire de la Bonne Fabrique ! De tels cadeaux nous apportent la plus grande joie !

Depuis hier, Céline est MAMAN. Elle a donné naissance à son bébé de rêve tant attendu : une fille belle et en bonne santé.

« Merci de ne pas m’avoir laissé seul quand mon monde s’est à nouveau effondré », a chuchoté Céline avec gratitude peu de temps après l’accouchement. C’est vous qui avez réalisé le rêve de notre fille du Burkina Faso.

Grâce à vous, lorsque Céline a perdu tout espoir de devenir mère après une nouvelle fausse couche, vous lui avez donné l’opportunité de recevoir des soins gynécologiques spécialisés : quelque chose qu’elle n’aurait jamais pu se permettre seule. Le médecin, au lieu de spéculer comme les feldshers locaux, ont examiné Céline et lui dit que sa difficulté à maintenir la grossesse était due à sa structure anatomique et n’était pas un cas exceptionnel, et que la médecine moderne était parfaitement capable de traiter de tels problèmes. Chaque grossesse a juste besoin d’une bonne gestion et de contrôles réguliers.

Depuis cette date (septembre dernier), toutes les visites médicales, examens et hospitalisations sont financés par vous. Mais ce n’est pas tout. Votre soutien a permis que, jusqu’à son accouchement, Céline a pu rester dans la capitale Ouagadougou, à proximité d’un des meilleurs hôpitaux, évitant ainsi des trajets dangereux et fatigants depuis le nord du pays.

La Bonne Fabrique au Burkina Faso, ce ne sont pas seulement des hectares de terres, des puits et des légumes. Notre projet est avant tout une question d’humain. C’est pour eux que nous sommes ici, dans l’un des pays les plus pauvres du monde, où ils ne peuvent plus compter sur personne d’autre. Nous ne voulons pas tant sauver ces gens que vivre à leurs côtés. Nous voulons rester avec eux pour de bon, connaître leurs besoins et les aider efficacement.

C’est ainsi que fonctionne la production du bien à la Bonne Fabrique. Céline et son bébé sont une preuve supplémentaire de la façon dont vos Tope-là 5 réguliers changent la vie des gens. Seulement 5 PLN une fois par semaine suffisent pour tout changer dans la vie de ceux qui nous sont confiés. Si vous voulez créer avec nous des histoires comme celle de Céline, donnez-nous un Tope-là 5 !

Merci d’avoir une fois de plus permis d’apporter des larmes de joie aux yeux de quelqu’un.