Les résidents du camp ont besoin d’aide

Nous nourrissons les réfugiés à Lesbos !

Les résidents du Camp Moria 2.0 sont confrontés quotidiennement à d'énormes problèmes, mais ceux-ci ne peuvent être résolus s'ils ne soulagent pas d'abord leur faim. Chaque repas que vous achetez augmentera notre capacité. Notre rêve est de pouvoir livrer des repas à tout le monde chaque jour.

en savoir plus

Nous avons déjà:
37 822 PLN
Nous avons besoin de :
38 000 PLN

Aidez à prévenir une crise humanitaire au Bangladesh

Bangladesh

Le Bangladesh est l’un des pays les plus peuplés et les plus pauvres du monde. La densité de population y dépasse un millier d’individus sur un kilomètre carré. La population totale du pays est d’environ 150 millions d’habitants. Depuis mi-2017, dans la Birmanie voisine des milliers de Rohingyas ont été massacrés et leurs maisons brûlées. Les survivants ont quitté leurs villages en direction du Bangladesh. En quelques mois, plus de 750 000 réfugiés se sont installés sur la frontière entre les deux pays.

Infos clés:
  • dès le départ, l’ONU qualifie les persécutions des Rohingyas d’épurations ethniques ;
  • les Rohingyas sont aujourd’hui l’ethnie la plus persécutée du monde
  • près de la ville de Cox’s Bazar se trouve le camp pour réfugiés le plus peuplé du monde avec environ 920 000 habitants 
  • 55% des résidents du camp sont des enfants
dans notre foyer, nous prenons en charge

60

enfants âgés de 3 à 6 ans
nous animons des cours d’anglais, de couture et d’informatique à l’attention de

108

adolescents
chaque mois, nous animons des ateliers de parentage positif à l’attention d’environ

150

adultes

04.06.2020

Les travailleurs humanitaires tirent la sonnette d’alarme ! Si l’épidémie ne s’arrête pas, le plus grand camp de réfugiés au monde à Cox’s Bazar au Bangladesh – où trouve refuge près d’un million de Rohing fuyant la Birmanie à cause d’imaginables répressions cruelles ethniques – subira une crise humanitaire.

Hier, le premier cas mortel a officiellement été confirmé parmi les habitants du camp. Les travailleurs humanitaires font de leur mieux pour garantir la disponibilité des tests du COVID-19 dans le camp, mais jusqu’à présent, parmi une communauté de Rohing aussi importante, seuls 348 tests ont été effectués.

En absence d’un système de santé solide, des actions préventives sont nécessaires pour protéger ceux qui, depuis deux ans, habitent dans des conditions de camp très difficiles. Il est très difficile de garder une distanciation, d’avoir un accès libre à l’eau courante et des soins médicaux adéquats. La Bonne Fabrique étend systématiquement ses actions pour aider le plus grand nombre de réfugiés à se protéger contre l’épidémie :   

nous organisons quotidiennement des sessions de formation sur les principes d’hygiène de base, comment se protéger des infections et comment reconnaître les premiers symptômes de la maladie ; 
nous distribuons des brochures d’information sur le COVID-19 avec du savon et des désinfectants; 
nous cousons des masques; 
✅ nous avons créé  un point d’accès à l’eau courante, accessible à tous.

Dans la situation et les conditions actuelles, une telle concentration de personnes sur un petit périmètre est une bombe à retardement. Aidez-nous à prévenir cette crise humanitaire et soutenez nos activités dans le camp ou achetez un kit de protection pour les réfugiés !

<-- ActiveCampaign Monitor Code -->