A midi, nous avons lancé un autre transport d'aide humanitaire vers Kiev

Ukraine

Le 24 février 2022, la Russie a lancé une offensive militaire en Ukraine, faisant des victimes civiles et détruisant les infrastructures du pays. Plus d’un quart de la population a été contrainte de fuir leur domicile. Au cours des premières semaines, plus de 4,3 millions de réfugiés ont fui l’Ukraine, et autant ont été déplacés à l’intérieur du pays. Il s’agit de la crise de réfugiés qui connaît la croissance la plus rapide depuis la Seconde Guerre mondiale.

Nous ne pouvons pas être indifférents à la souffrance de nos voisins, nous nous sommes immédiatement mis à aider !

Dans les premiers jours de la guerre, nous avons livré

21 000

miches de pain pour les habitants de Kiev
Nous avons envoyé

20 tonnes

de vivres dans les zones touchées par le conflit
Nous nous occupons de

55

enfants évacués de l'orphelinat de Zhytomyr

07.03.2022

C’est samedi, il est 22hres, La Bonne Fabrique, dirigée par Ada Porowska, travaille actuellement à la création d’une organisation modèle pour la gare de l’Ouest, pour laquelle nous avons été sollicités par les autorités. Cela contribuera à apaiser les foules et la confusion en reconnaissant les besoins des personnes qui viennent à Varsovie depuis la frontière.

A midi, nous avons lancé un autre transport d’aide humanitaire vers la ville combattante de Kiev. Hier, du pain ; aujourd’hui, du riz, des gruaux, des pâtes, des chocolats, des barres énergétiques et des articles d’hygiène et sanitaires.

Nous ne nous arrêtons pas car nous sentons votre énorme soutien qui afflue de toutes parts. Aujourd’hui, nous avons reçu une photo de Londres. Voyez quel appel à soutenir La Bonne Fabrique a été accrochée à la clôture de l’ambassade d’Ukraine.

Encore une fois, merci beaucoup pour la confiance que vous nous accordez !

Aide urgente nécessaire

Sauvez la pharmacie pour les plus démunis au Togo

Cette somme permettra d'équiper les étagères de la pharmacie pour la première moitié de l'année. Ania et Mateusz s'occuperont de cela, et ils voleront au Togo en février pour remplir les étagères avec les antibiotiques, les antipaludéens et les analgésiques les plus essentiels. La pharmacie de Saoudé a des vies à sauver. Elle ne peut réussir sans votre soutien.

en savoir plus

Nous avons déjà:
2 032 EUR
Nous avons besoin de :
6 667 EUR