Rencontrez Yevhen

Ukraine

Le 24 février 2022, la Russie a lancé une offensive militaire en Ukraine, faisant des victimes civiles et détruisant les infrastructures du pays. Plus d’un quart de la population a été contrainte de fuir leur domicile. Au cours des premières semaines, plus de 4,3 millions de réfugiés ont fui l’Ukraine, et autant ont été déplacés à l’intérieur du pays. Il s’agit de la crise de réfugiés qui connaît la croissance la plus rapide depuis la Seconde Guerre mondiale.

Nous ne pouvons pas être indifférents à la souffrance de nos voisins, nous nous sommes immédiatement mis à aider !

Dans les premiers jours de la guerre, nous avons livré

21 000

miches de pain pour les habitants de Kiev
Nous avons envoyé

20 tonnes

de vivres dans les zones touchées par le conflit
Nous nous occupons de

55

enfants évacués de l'orphelinat de Zhytomyr

13.06.2022

Nous connaissons Yevhen depuis les premières heures de la guerre en Ukraine. Le 24 février, tout a changé dans ce pays et dans la vie de ses habitants. La vie de Yevhen n’est plus la même qu’avant que les premières bombes ne tombent sur la capitale ukrainienne. De boxeur professionnel, il est devenu un organisateur efficace de l’aide à ceux qui n’ont pas fui Kiev. Il s’agit principalement de personnes âgées et malades pour qui fuir la guerre était au-delà de leurs forces et de leurs possibilités financières. Ce sont des habitants du 13e arrondissement de Kiev. L’un des plus pauvres.

Yevhen s’est occupé de ceux qui étaient restés. Il leur a fourni des repas chauds, de l’eau et de la nourriture pour animaux. Il nous emmène à l’école primaire. Nous saluons la directrice et descendons au sous-sol. « Pendant les deux premiers mois, 500 personnes ont vécu dans le sous-sol sous les salles de classe. Nous n’avons pas bougé d’ici. Les murs nus grouillaient de vie. Nous avons organisé des anniversaires pour les enfants, nous avons joué à des jeux, et nous avons beaucoup parlé les uns aux autres. Après la libération de la région de Kiev, il nous a été difficile de nous séparer. Nous sommes sortis du sous-sol et avons décidé de nous revoir l’année prochaine, le 24 février, et à partir de ce moment-là, nous célébrerons l’anniversaire de notre temps passé ensemble dans le sous-sol », explique la directrice de l’école.

Les sous-sols de l’école sont maintenant vides, mais Yevhen continue d’aider. Il se rend dans la région de Tchernihiv et se rend à Bucha, Irpin et Borodyanka le deuxième jour après leur libération. « Il y avait encore des corps gisant dans les rues. C’était un spectacle horrible, mais en même temps, nous avons trouvé des gens qui déblayaient déjà leurs maisons des décombres, rangeaient les cours et essayaient de se réinstaller. C’est toujours mieux d’être à la maison », sourit Yevhen. Nous arrivons au village de Teterivske. Sur 800 bâtiments, seuls 30 ont survécu. 75 personnes sont retournées au village jusqu’à présent. Tout ce qu’ils ont aujourd’hui, ce sont des champs minés et des tas de gravats. Mais ils ont aussi des souvenirs. Ils veulent que les choses soient comme avant, alors ils ne bougent plus et nettoient lentement le village.

Depuis le début de l’attaque russe, l’aide a atteint 35 000 personnes grâce à Yevhen. La plupart d’entre eux se trouvent à l’est, plus près de la ligne de front, où 81 tonnes d’aide humanitaire sont arrivées jusqu’à présent. Cela reste nécessaire, mais nous travaillons également pour aider les habitants de Kiev et des villages environnants à retrouver leur indépendance. Plus de détails suivront bientôt. Suivez notre couverture de Kiev.

Si vous souhaitez et pouvez faire ce travail avec nous, rejoignez la collecte de fonds « Pour aider l’Ukraine ! »

Nous créons un foyer sûr pour les enfants solitaires de Zhytomyr

Aide pour Lwiątko

Des bombes sont tombées à Zhytomyr. 55 enfants et membres du personnel ont trouvé refuge à l’école maternelle de Lwiątko, dans l'est de l'Ukraine. L'établissement vivait au jour le jour. Ouvrons ensemble une nouvelle fabrique de bien ici ! Construisons-leur un FOYER sûr, où ils ne seront privés de rien !

en savoir plus

Nous avons déjà:
6 656 EUR
Nous avons besoin de :
6 667 EUR
<-- ActiveCampaign Monitor Code -->