Nourrissez un enfant affamé avec nous

République démocratique du Congo

La RDC, le second pays africain en termes de superficie, est plein de paradoxes. D’un côte, il abonde en richesses naturelles (cobalt, cuivre, pétrole, diamants, or…) ; de l’autre, ses habitants sont parmi les nations les plus pauvres du monde. Depuis des décennies, la RDC est plongée dans des conflits à répétition qui sont à l’origine de l’une des crises humanitaires les plus importantes dans le monde.

Infos clés :
  • 77% de la population du pays vit dans une pauvreté extrême avec moins d’1,90 dollar par jour 
  • 16% de la population du pays, ce qui donne environ 13 millions d’individus, a besoin d’aide humanitaire urgente 
  • 13,6 millions de Congolais n’ont pas d’accès aux sources d’eau potable ni aux équipements sanitaires de base 
  • toute la RDC est parsemé de sources de maladies mortelles telles que la rougeole, le paludisme, le choléra ou le virus Ebola 
  • environ 10% de tous les cas mortels du paludisme en Afrique subsaharienne ont été enregistrés en RDC
Dans notre hôpital, on procède annuellement à environ

21 000

procédures médicales
Annuellement, nous prenons en charge environ

7 000

patients atteints de paludisme
En 2021 nos sage-femmes ont assisté à environ

1032

accouchements

01.06.2022

Personne ne devrait avoir faim. Qu’un enfant ait faim, c’est inacceptable ! En République démocratique du Congo, déchirée en ce moment même par les combats rebelles, de plus en plus d’enfants ont besoin d’être sauvés.

Il suffit vraiment d’avoir été à Ntamugenga ne serait-ce qu’un instant pour se rendre compte que dans l’hôpital et le centre de nutrition tenus par les Sœurs des Anges, les habitants des villages environnants reçoivent tant de bien qu’ils n’aient connu nulle part ailleurs, peut-être pas même dans toute leur vie. Le Nord-Kivu n’est pas un endroit aimable pour ses habitants ou quiconque essaie de s’y aventurer. Des guerres et des rébellions sans fin coupent les ailes des gens, leur enlèvent leurs rêves et ruinent absolument tout.

La faim d’un enfant est très différente de celle d’un adulte. Un adulte peut reprendre des forces, un enfant qui ne mange pas assez se développe mal et ne sera jamais ce qu’il aurait pu devenir.

Grâce à vous, notre centre au Congo est l’un des derniers de toute la province et n’a jamais manqué de médicaments, de perfusions ou de nourriture, même s’il y a eu des situations dramatiques.

A l’occasion de la fête des enfants nous vous demandons de nous aider à reconstituer notre stock de nourriture et de lait spécialisé !!!

Nourrissez un enfant affamé avec nous. Réalisez leur plus grand rêve !

Nous créons un foyer sûr pour les enfants solitaires de Zhytomyr

Aide pour Lwiątko

Des bombes sont tombées à Zhytomyr. 55 enfants et membres du personnel ont trouvé refuge à l’école maternelle de Lwiątko, dans l'est de l'Ukraine. L'établissement vivait au jour le jour. Ouvrons ensemble une nouvelle fabrique de bien ici ! Construisons-leur un FOYER sûr, où ils ne seront privés de rien !

en savoir plus

Nous avons déjà:
6 656 EUR
Nous avons besoin de :
6 667 EUR
<-- ActiveCampaign Monitor Code -->