Plus de problèmes sur Lesbos!

Aide urgente pour les habitants de Moria 2.0

Nous répondons à une vague de demandes d'asile rejetées. Nous voulons aider les habitants de Moria 2.0 dans leurs efforts pour obtenir le droit à un abri sûr, car pour de nombreuses familles sans défense, l'expulsion est une condamnation à mort.

en savoir plus

Nous avons déjà:
28 965 PLN
Nous avons besoin de :
73 000 PLN

Chaque jour, nous sauvons la vie et la santé des plus jeunes

République démocratique du Congo

La RDC, le second pays africain en termes de superficie, est plein de paradoxes. D’un côte, il abonde en richesses naturelles (cobalt, cuivre, pétrole, diamants, or…) ; de l’autre, ses habitants sont parmi les nations les plus pauvres du monde. Depuis des décennies, la RDC est plongée dans des conflits à répétition qui sont à l’origine de l’une des crises humanitaires les plus importantes dans le monde.

Infos clés :
  • environ 15,6 millions – 18% de Congolais souffrent de la faim
  • 3,4 millions d’enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition aiguë
  • 41,8% des millions d’enfants de moins de 5 ans sont rabougris
  • 63,2% des enfants de moins de 5 ans ainsi que 41% des femmes entre 15 et 49 ans ont une forme d’anémie
Notre centre d’aide alimentaire prend en charge au moins

100

enfants par semaine
En 2020, nous avous sauvé de la maladie de famine

647

mineurs affamés

28.04.2020

Nous avons eu un visage souriant dès le matin ! Sa grand-mère est venue au centre d’alimentation de Ntamugenga avec lui. Il est âgé seulement que de quelques jours. Le garçon a perdu sa mère. Cela signifie généralement de très graves difficultés pour un si petit enfant au Congo. De nombreuses familles sont dans une même situation. Elles essaient de prendre les choses en main et essaient de nourrir de ce qu’elles ont, même de si petits enfants. Nos infirmières ont déjà vu de nombreux enfants arrivés à Ntamugenga avec de graves complications, c’est pourquoi nous organisons régulièrement des cours de sensibilisation pour les habitants des villages environnants. Nous éduquons sur les principes de nutrition, d’hygiène, de reconnaissance des premiers signes de malnutrition et des symptômes des maladies les plus courantes.

La grand-mère de ce nouveau-né a immédiatement su quoi faire. Elle est venue à Ntamugenga avec lui. Le tout-petit a obtenu du bon lait, des vêtements, une couverture et une layette pour la maison. Nous lui rendrons visite et aiderons la grand-mère à s’occuper du bébé.

Grâce à vous, malgré les frontières fermées et la confusion au sujet des informations faisant état des premiers cas de COVID-19 dans le Nord-Kiv, nous avons pu faire le plein de lait et de médicaments. L’hôpital et le centre fonctionnent bien, sauvant chaque jour la santé et la vie de ces petits patients ! Je vous remercie !