Les résidents du camp ont besoin d’aide

Nous nourrissons les réfugiés à Lesbos !

Les résidents du Camp Moria 2.0 sont confrontés quotidiennement à d'énormes problèmes, mais ceux-ci ne peuvent être résolus s'ils ne soulagent pas d'abord leur faim. Chaque repas que vous achetez augmentera notre capacité. Notre rêve est de pouvoir livrer des repas à tout le monde chaque jour.

en savoir plus

Nous avons déjà:
37 822 PLN
Nous avons besoin de :
38 000 PLN

Aujourd'hui c'est le Jour de la Terre

Burkina Faso

Selon l’ONU, il s’agit de l’un des pays les moins développés du monde. Son indice de développement humain (IDH) étant de 0,4 seulement, le Burkina Faso est classé 185e sur la liste de 188e pays.

Infos clés:
  • 43,7% de la population vit avec moins de 1,90 dollar par jour ;
  • l’indice d’alphabétisation des jeunes Burkinabés est de 52,5% et représente l’un des pires scores à l’échelle mondiale ;
  • seulement 37,7% des Burkinabés âgés de plus de 15 ans savent lire et écrire ;
  • 80% de la population professionnellement active travaille dans le secteur agricole.
Notre projet est destiné à

40 familles

paysannes du village de Gourcy
Nous initions

32

villageoises au métier de tailleur

22.04.2020

Aujourd’hui, c’est le Jour de la Terre. La terre qui, au Burkina Faso, est l’hôte principal des personnes les plus pauvres. Une terre qui ne se porte pas bien dans les régions du nord du pays, car le changement climatique et les saisons des pluies, de plus en plus courtes, transforment ce terrain autrefois fertile en sable du désert depuis des années.

Nous n’abandonnons pas ! Nous avons déjà verdi plus de trois hectares. Nous les avons arrachés du désert et ils sont aujourd’hui une oasis de verdure dans de la donne terre qui nourrit les plus pauvres. Nos aubergines, concombres, haricots, pois, pommes de terre, radis, tomates et oignons sont déjà connus, même dans la capitale, qui est à près de 200 kilomètres. Culture, extraction d’eau à l’aide de l’énergie solaire, un nouveau système d’irrigation qui minimise les pertes d’eau, plantation d’arbres – tout est fait dans le respect de celle que nous célébrons aujourd’hui.

Votre soutien à l’écologisation de ce morceau de désert aide à lutter contre une mauvaise alimentation et donne du travail à ceux dont les années infertiles, due à une sécheresse persistante, ont été réduit au chômage. Cette situation les oblige à prendre des décisions sérieuses quant à savoir si elles doivent quitter leur patrie et émigrer. Nous voulons les convaincre qu’ensemble, cette partie de la Terre peut redevenir verte, donner du travail et de l’espoir pour le développement.

De quoi on a le plus besoin à Gourcy en ce moment ? L’eau !!! Ici, malheureusement, c’est le climat distribue les cartes et cette année, il a essayé de nous battre à nouveau. Nous avons réagi immédiatement, approfondissant les six puits que nous avons. Il n’y avait pas de pénurie d’eau. C’est toujours vert. Cependant, cela ne devrait pas diminuer notre vigilance. Il est temps de réfléchir à une solution plus conséquente pour lutter contre la sécheresse – un puits plus profond au moins un pour commencer. Nous avons calculé tous les travaux à entreprendre et la somme s’élève à 35 000 PLN. Une telle source nous coûtera plus cher qu’une veine d’or. Malgré tout, l’argent doit être recueilli, et nous avons grandement besoin de votre aide.

À l’occasion du Jour de la Terre, nous pouvons lui faire un cadeau : verdir les zones asséchées. Et aussi pour ceux qui savent la respecter et prendre soin d’elle, car elle est leur seul hôte.

<-- ActiveCampaign Monitor Code -->