Les résidents du camp ont besoin d’aide

Nous nourrissons les réfugiés à Lesbos !

Les résidents du Camp Moria 2.0 sont confrontés quotidiennement à d'énormes problèmes, mais ceux-ci ne peuvent être résolus s'ils ne soulagent pas d'abord leur faim. Chaque repas que vous achetez augmentera notre capacité. Notre rêve est de pouvoir livrer des repas à tout le monde chaque jour.

en savoir plus

Nous avons déjà:
37 462 PLN
Nous avons besoin de :
38 000 PLN
Blog

Anselme, le bout-en-train de notre centre, vient de s’éteindre…

Rwanda

Le Rwanda est à la fois l’un des pays les plus petits et les plus peuplés du continent africain. La densité de population y est d’environ 463 individus sur 1 km! En raison de son relief, le Rwanda est surnommé « le pays des mille collines » tandis que son histoire mouvementé lui vaut le surnom du « pays des mille problèmes ».

Infos clés:
  • la population du Rwanda est estimé à environ 12 millions d’habitants ;
  • en 1994, le pays a été touché par le génocide de l’ethnie Tutsi – en l’espace de 100 jours, environ 1 million de Tutsis ont été assassinés tandis que 2 millions d’individus ont quitté le pays ;
  • le Rwanda est un pays agricole – les exportations des produits agricoles (café, thé, bananes…) représentent 63 % des revenus des exportations du pays
En 2019, nous assurons les soins palliatifs nécessaires à

35

malades

07.09.2017

Il est mort comme il avait vécu. Hier soir, il a pris, comme toujours, un gros plaisir en dégustant son dîner avant de boire un demi mug de thé. L’infirmière l’a quitté un instant pour vérifier si elle a tous ses médocs.

Quand elle est revenue dans la salle, Anselme était mort…

La mort s’en est emparé si inopinément que la soigneuse avait encore envie de l’aider à prendre une position plus confortable dans son lit. Au moment où elle s’est approchée de lui, elle s’est rendue compte qu’il venait de s’endormir pour la dernière fois. Sourire aux lèvres, comme d’habitude.

Pendant toute sa vie, Anselme avait travaillé comme professeur. Il y a encore une semaine, il a reçu une délégation de ses anciens élèves. Ils sont venus pour saluer leur ancien prof et évoquer le bon vieux temps. Dans notre centre de soins palliatifs de Kabuga, Anselme partageait sa chambre avec Kevin, un adolescent souffrant de la sclérose en plaques qui, grâce à vous et votre générosité, pouvait être normalement scolarisé. Anselme veillait à ce que Kevin n’oublie pas de faire ses devoirs, il lui enseignait l’anglais et lui apprenait le savoir-vivre nécessaire.

Il paraît qu’Anselme se doutait que la fin était proche. En effet, son sourire et sa reconnaissance dont il nous témoignait chaque jour furent hier encore plus perceptibles qu’avant. Nous l’avons assisté pendant les dernières années de sa vie. En signe de reconnaissance, il nous aura appris sa dernière leçon : celle selon laquelle il vaut toujours la peine de sourire…

<-- ActiveCampaign Monitor Code -->