Plus de problèmes sur Lesbos!

Aide urgente pour les habitants de Moria 2.0

Nous répondons à une vague de demandes d'asile rejetées. Nous voulons aider les habitants de Moria 2.0 dans leurs efforts pour obtenir le droit à un abri sûr, car pour de nombreuses familles sans défense, l'expulsion est une condamnation à mort.

en savoir plus

Nous avons déjà:
28 430 PLN
Nous avons besoin de :
73 000 PLN

La Journée de solidarité avec les réfugiés

Grèce

En 2015, 856 000 personnes sont passées par les îles grecques, et en 2017 et 2018 seulement un peu moins de 30 000 personnes (selon le HCR).  Mais 2019 a déjà enregistré une croissance de plus de 60 000 nouveaux arrivants.  Aujourd’hui, les bateaux arrivant sur les plages grecques sont de retour, et la pratique montre que quelqu’un peut rester coincé à Lesvos pendant plusieurs années.  Nikos et Katerina dirigent un petit restaurant sur l’île, où chaque réfugié peut se sentir chez lui et manger un repas gratuitement.

Infos clés:
  • Le camp de réfugiés de Moria sur l’île grecque de Lesbos compte actuellement environ 7 000 habitants.
  • 2 000 d’entre eux sont des enfants de moins de 10 ans
  • Depuis début 2015, presque 1 000 000 de migrants sont passés par différentes îles grecques pour arriver ensuite en Europe continentale
Chaque semaine, nous servons plus de

2 000

repas
Nous distribuons

des repas et des produits de premiers soins

aux plus nécessiteux, incluant les enfants, les femmes enceintes et les malades

15.10.2019

Ce fut encore une journée difficile pour les habitants du camp de Moria sur l’île de Lesbos (Grèce). Aussi difficile que les jours précédents puisque les réfugiés y font face à une vraie situation de crise depuis plusieurs semaines déjà. En effet, si le camp devait accueillir au départ quelques 3000 personnes, sa population actuelle s’élève à 14 000 individus. Parmi eux, plus d’un millier d’enfants et d’adolescents abandonnés. On ignore ce que sont devenus leurs parents.

Aujourd’hui, notre but n’est pas de vous épater avec des images de Moria que vous pouvez d’ailleurs facilement retrouver sur Internet. Par contre, à l’occasion de la Journée de solidarité avec les réfugiés, nous voulons vous montrer des visages souriants d’enfants et d’adolescents que nous avons pris en charge ensemble avec le couple de restaurateurs locaux, Katerina et Nikos. Nous leurs offrons non seulement des repas chauds mais également de la chaleur presque familiale. Chaque semaine, la cuisine de « La Maison pour tous » prépare plusieurs milliers de déjeuners nourrissants tandis que nos jeunes protégés aident les cuisiniers, jouent ensemble ou encore prennent des bons moments de détente en essayant d’oublier aussi bien les guerres et la famine qui les poursuivent que la peur de l’avenir inconnu qui les attend.

Ne les oubliez pas. Envoyez-leur une petite pensée et si vous en êtes capables, aidez-nous à les nourrir. En Grèce, des gros défis se dressent encore devant nous. Nous pourrons réussir à la seule condition que vous vous joigniez à nos efforts !